Voiture : Vérifier l’usure du moteur en 5 minutes !

On le sait, le moteur de la voiture est une pièce essentielle. Toutefois, il n’est pas rare qu’il cale ou qu’il s’étouffe. En comprenant bien ce que l’on cherche, en cinq minutes, vous saurez quelle voiture écarter et lequel garder.

Comment vérifier l’usure du moteur d’une voiture ?  

Comment vérifier l’usure du moteur d’une voiture ?  

Tous les petits contrôles se réalisent le moteur froid. Il faut d’abord insister sur ce détail. Chaud, le moteur de la voiture arrive au maximum de son utilisation. Beaucoup d’éléments permettent de se faire une idée quant à sa bonne santé. Pour cela, vos observations se feront capot levé dans un endroit à l’abri et sec tout en étant muni d’une lampe de poche.

Vue générale du moteur de la voiture !

Vue générale du moteur de la voiture !

Une première inspection se fait à la torche. Il suffit donc d’observer les parties visibles du bloc moteur : le capot du dessus comme les parties latérales. Vous devez le trouver lisse et sans aucun dépôt. Si ce n’est pas le cas, une croûte s’est donc formée. Vous pouvez vous dire que le spécialiste n’a pas réalisé l’entretien correctement. Ou encore il a utilisé une huile de très mauvaise qualité.

Les courroies !

Les courroies !

Il s’agit de cet ensemble de poulies (des roues non crantées avec des petites gorges) et de courroies (des sortes d’élastiques tendus). Des pièces très importantes pour le fonctionnement du moteur. Celles-ci distribuent les mouvements vers différents éléments fondamentaux. Comme la distribution, le démarrage, les pompes diverses…

En vous penchant, vous pourrez les inspecter en les suivant de la main. Attention, les courroies de la voiture ne doivent pas être abîmées. Elles nécessitent donc des réparations importantes et peuvent compromettre l’intégrité partielle ou totale du moteur. Au démarrage du moteur, elles vont se mettre à tourner, et à l’ouïe, elles ne doivent faire aucun bruit particulier.

La jauge d’huile de la voiture !

La jauge d’huile de la voiture !

Vous connaissez certainement cette pièce. Il s’agit en effet d’un embout dans lequel une tirette vient s’introduire. Cette tige en fer, parfois de couleur, est l’endroit où l’on vérifie le niveau d’huile.

Pour votre test, cette fois, vous allez contrôler la tenue de l’huile. Pour ce faire, frottez les quelques gouttes de lubrifiant sur les doigts, elles ne doivent comporter aucun dépôt métallique. Si c’est le cas, les pistons doivent donc avoir des problèmes !

Le bouchon de remplissage

Le bouchon de remplissage

Sur la partie longitudinale du moteur de la voiture, vous trouverez un bouchon cranté. On y verse l’huile lors d’un appoint éventuel ou une vidange. C’est désormais votre dernier test ! 

Ce bouchon et dès l’ouverture représente tout dépôt. Alors si vous y trouvez une poudre blanchâtre… c’est grave. Le joint de culasse est compromis. Organe essentiel, il assure l’étanchéité et le bon fonctionnement du véhicule. Dès lors, le moteur ne pourra fonctionner. Résultat ? Voiture immobilisée.

Vous pouvez le constater. Avec ou sans expérience, vous pouvez désormais vous faire une idée quant à l’état général du moteur de votre voiture. Bien évidemment, une inspection effectuée par un professionnel permettra aussi de vous rassurer quant au bon fonctionnement du véhicule.

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.