Vladimir Poutine toujours radical face à Emmanuel Macron !

Dimanche 6 mars 2022, le président français, Emmanuel Macron, s’est entretenu au téléphone avec Vladimir Poutine au sujet de l’invasion de l’Ukraine. Selon nos confrère du « Parisien », le président de la Russie serait toujours aussi radical dans ses intentions. Ainsi, il a affirmé qu’il atteindra ses objectifs « soit par la négociation, soit par la guerre ».

Quatorzième échange téléphonique entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine

Quatorzième échange téléphonique entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine

L’Ukraine sous les bombes ! Envahie par l’armée russe depuis le jeudi 24 février… Désormais, le président russe ne semble pas près d’abandonner les armes. Dimanche 6 mars 2022, Emmanuel Macron s’est une nouvelle fois entretenu au téléphone avec Vladimir Poutine. Selon nos confrères du ‘Parisien’.

En effet, durant leur échange téléphonique, qui a duré une heure et quarante-cinq minutes… Le mari de Brigitte Macron a donc tenté de convaincre son homologue russe de mettre un terme à la guerre en Ukraine.

Poutine très déterminé à atteindre ses objectifs

Poutine très déterminé à atteindre ses objectifs

Également, le chef de l’État a demandé que « le droit international humanitaire soit pleinement respecté. Que la protection des civils soit organisée. Et que l’accès humanitaire soit permis ». Rapporte l’Élysée.

En réponse, Vladimir Poutine a « nié que son armée prenne des civils pour cible ». Il a ainsi assuré qu’il n’était « pas dans son intention » d’attaquer les centrales nucléaires. Toujours selon ‘Le Parisien’, le président russe a ensuite expliqué que « la responsabilité revenait aux Ukrainiens de sortir ou non des villes encerclées ».

En effet, après avoir rappelé « ses quatre exigences ». Notamment la « dénazification », la reconnaissance de la Crimée russe et la reconnaissance de l’indépendance du Donbass… D’après l’Élysée, Vladimir Poutine a affirmé qu’il va atteindre ses objectifs « soit par la négociation, soit par la guerre ».

De nouvelles sanctions contre la Russie

De nouvelles sanctions contre la Russie

De son côté, le président de la République française, qui était à l’initiative de cet entretien téléphonique avec Vladimir Poutine, a déclaré, selon BFM TV.

« Le président Poutine doit assumer ses responsabilités de belligérant ». Le président française a aussi fait savoir qu’ »un nouveau train de sanctions est en cours d’examen ». Ce dernier a pour but de « dissuader Vladimir Poutine d’aller plus loin », notamment « de procéder à un siège de Kiev ».

Quelques heures après son échange avec le chef de l’État Russe, Emmanuel Macron s’est entretenu avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Ce dernier Zelensky a une nouvelle fois réclamé dimanche à ses alliés occidentaux de lui livrer des avions de guerre. Les États-Unis ont indiqué dimanche « travailler activement » à un accord avec la Pologne pour l’envoi de ces appareils.

Emmanuel Macron multiplie les appels téléphoniques avec ses homologues

Emmanuel Macron multiplie les appels téléphoniques avec ses homologues

D’ailleurs, Emmanuel Macron a déjà eu plusieurs entretiens téléphoniques avec Vladimir Poutine depuis le lancement de l’offensive russe contre l’Ukraine le 24 février.

À l’issue de l’appel de jeudi, Emmanuel Macron avait estimé que « le pire est à venir » dans le conflit ukrainien. Il a également fait état dimanche d’un entretien téléphonique la veille entre Emmanuel Macron et son homologue serbe Aleksandar Vucic. Le président de la république a « salué l’étroite coopération entre la France et la Serbie, et la clarté de sa position dans les instances internationales sur la guerre en Ukraine et le nécessaire respect de la souveraineté des États », selon un communiqué de l’Élysée.