Violences sexuelles : L’action « Je te crois » prévue pour le 12 septembre

violences

Initiée par des féministes de Caen, l’action est nommée “Je te crois” contre les violences sexuelles. Baptisé Les Soeurcières, ce collectif féministe de Caen (Calvados) avait déjà rassemblé les gens autour de ces enjeux le 11 janvier.

stop aux violences sexuelles

Action contre les violences sexuelles : un appel à témoignages !

Cette fois, l’action intitulée “Je vous crois” se déroulera dans une trentaine de villes simultanément, rapporte l’hebdomadaire. En effet, Les Soeurcières ont prévu l’action visant à dénoncer les violences et agressions sexuelles pour ce samedi 12 septembre.

Après leur première action, les féministes souhaitent également que leur action trouve un écho dans plusieurs villes de France, le 12 septembre.

Ce sera effectivement, dans 5 villes que les gens s’uniront pour dénoncer les violences sexuelles et défendre les victimes. Notamment, à A Lyon, Marseille, Lille ou encore Bordeaux et bien évidemment Caen.

L'action "Je te crois" : une action contre les violences sexuelles

Les victimes seront présentes et porteront des pancartes avec leur propre témoignage.

« La parole des victimes est constamment remise en doute par des inconnus, par des proches, par la police, par la justice… expliquent les organisatrices. Ce sera l’occasion de venir témoigner directement lors de l’action » déclarent les féministes.

Les Soeurcières lancent en cette mi-septembre un grand appel à témoignages.

« Si vous avez été victime de violences sexuelles et/ou de harcèlement, qu’un de vos proches l’a été, merci d’envoyer votre témoignage en une phrase, aux adresses qui correspondent à votre ville, [email protected] par exemple pour Caen ».

Les féministes se mobilisent

Un moment de silence !

« Nous serons là pour les soutenir, pour leur dire «  je te crois ». Pour porter les témoignages de ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas passer à l’action. », déclare le collectif féministe.

L’événement, qui doit commencer à 14 heures à la place Bouchard, se tiendra en silence. Cette journée sera donc synonyme de liberté d’expression !

Non aux violences sexuelles

Ce samedi 12 septembre « sera l’occasion de montrer aux victimes que nous les croyons à tout prix. Que nous savons ce qu’elles doivent endurer et qu’elles ne sont désormais plus seules », expliquent les Sœurcières.

Une façon de rendre justice rien qu’en écoutant les souffrances de ces victimes!


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !