Véronique Genest : Ses propos sur la guerre en Ukraine font polémique

Alors que la guerre entre la Russie et l’Ukraine se poursuit, Véronique Genest a pris position sur ses réseaux sociaux. Selon la comédienne, les torts seraient partagés entre les deux pays. Des propos qui ont fait polémique. On fait le point !

Véronique Genest ne mâche pas ses mots !

Véronique Genest ne mâche pas ses mots !

Désormais, Véronique Genest est une grande habituée des polémiques. En effet, à chaque fois qu’elle s’autorise à partager son avis sur les réseaux sociaux… Cela lui vaut les foudres des internautes. Il faut dire que pour exprimer le fond de sa pensée, la comédienne ne passe pas par quatre chemins.

Il y a quelques mois, opposée à la GPA… L’ancienne vedette de Julie Lescaut avait effectivement tenu des propos qui avaient scandalisé la Toile en déclarant. « Dans vingt ans, les enfants diront : ‘Dis papa, c’est qui maman ? Pourquoi elle m’a vendu ? ».

Des déclarations qui lui avaient valu de vives critiques de la part de Marc-Olivier Fogiel. Notamment lorsque France Télévisions l’a envisagé pour jouer dans l’adaptation de son ouvrage basé sur son combat pour l’adoption de ses deux filles, Milla et Lily.

Véronique Genest donne son avis sur l’élection présidentielle

Véronique Genest donne son avis sur l’élection présidentielle

Ainsi, lundi 21 février dernier, Véronique Genest a effectivement critiqué les candidats à l’élection présidentielle française, avant de dévoiler son intention de vote.

« Je n’en peux plus de toutes les magouilles des hommes qui ont fait de la politique leur gagne-pain », a-t-elle assuré. En précisant, dans un hashtag, que son vote lors de l’élection d’avril 2022 sera pour Éric Zemmour. « L’avenir de la France que je vais léguer à mes enfants a plus d’importance à mes yeux que le confort de ma petite vie », a affirmé l’actrice en guise d’explication.

Victime d’une tournante ?

Victime d’une tournante ?

En effet, Véronique avait ainsi s’exprimé sur la campagne de vaccination contre le Covid-19. Aussi des propos qui ont fait polémique et ont suscité la colère des internautes. Opposée au pass sanitaire, elle avait donc déclaré avoir « l’impression d’être victime d’une tournante » au moment de faire sa troisième dose.

Un parallèle qui avait évidemment choqué sur les réseaux sociaux. Et comme il fallait s’y attendre, l’artiste de 65 ans n’a pas pu s’empêcher, encore une fois, de révéler le fond de sa pensée concernant la guerre en Ukraine…

Véronique Genest estime que les torts sont partagés

Véronique Genest estime que les torts sont partagés

L’Union européenne a fait le choix de mettre en place des sanctions contre le pays de Vladimir Poutine, alors que l’offensive russe se poursuit en Ukraine. Notamment exclure les athlètes russes de la majorité des compétitions sportives européennes.

D’ailleurs, cette diabolisation déplaît fortement à Véronique Genest, qui estime que les torts sont partagés dans ce conflit. « Je ne suis ni pour Poutine ni pour Zelensky en revanche vous, vous êtes clairement contre Poutine. En quoi est-ce une opinion plus tolérable? Les deux ont des torts. Il faut être moins manichéenne. La paix se trouve dans la nuance ». Déplore d’abord l’actrice en répondant à un internaute.

« ça fait gerber »

« ça fait gerber »

Cette prise de décision a fait grandement polémique auprès des internautes. « Il y en a juste un qui a décidé d’envahir un pays qui ne lui avait rien demandé, malgré moult démarches », a ainsi écrit un internaute sur le réseau social Twitter.

Pendant qu’un autre écrivait : « Vous placez l’agresseur russe et sa victime ukrainienne au même niveau… ça fait gerber. » Si Véronique Genest espérait faire l’unanimité, c’est encore raté !