Véronique Genest pousse son coup de gueule contre le gouvernement

Coupo de gueule de Véronique Genest

Très très en colère contre le gouvernement, Véronique Genest pousse un énorme coup de gueule contre le gouvernement Emmanuel Macron.

Elle critique violemment les mesures imposées par celui-ci qui ne font que qu’instaurer un climat de peur.

Véronique Genest pousse un énorme coup de gueule

Véronique Genest se rallie aux contestataires

Afin de ralentir la propagation du virus, le gouvernement a pris et mis en place de nouvelles mesures drastiques. Les personnalités interviennent et à l’image de Philippe Etchebest, Véronique Genest se rallie elle aussi à ce mouvement contestataire.

La fermeture effective de tous les restaurants à partir de 22 heures, a mis également Nicolas Bedos hors de lui.

Véronique Genest critique le gouvernement

Laisser vivre les gens

L’humoriste et comédien, a effectivement appelé à en finir avec le port du masque et le confinement. De très nombreuses personnes connues l’ont approuvé. Laurent Ruquier et Elie Semoun en font partie.

Pour eux le plus important est de ‘laisser vivre’ les gens. Véronique Genest en rajoute une couche sur les réseaux sociaux.

La comédienne dénonce fermement et violemment toutes ces nouvelles mesures. Elle critique ainsi énergiquement, avec toute la gouaille qui la caractérise, l’action incohérente d’après elle, du gouvernement.

Véronique Genest a en effet déclaré plusieurs choses lors d’une interview faite par Evelyne Thomas sur ‘Non Stop People’. Avouant par ailleurs qu’elle ne contestait absolument pas le port du masque, mais malgré tout, très en colère.

"Il faut laisser vivre les gens"

Pas de théorie du complot

“Mais je suis contre l’opportunité de certaines choses à un moment de l’épidémie. Je ne suis pas du tout dans la théorie du complot”, commença-t-elle a expliquer.

A 64 ans et pleine d’énergie, Véronique Genest a continué ainsi : “Ce qui me choque c’est tout à coup qu’on commente des chiffres et qu’au moment où ça intéresse d’en commenter un autre, on en oublie certains, etc… Tout à coup on communique sur des morts puis après on communique plus du tout sur les morts mais on communique sur les incidences.

Véronique Genest est choquée

Véronique Genest est inquiète

Elle concluait : On change les façons de communiquer, on change les chiffres, tout ça pour nous entretenir dans une sorte de peur. Et moi, je veux juste qu’on arrête d’avoir peur parce que la peur ça n’a jamais aidé à diriger le monde. Ou alors tout à coup c’est inquiétant de diriger le monde à travers la peur”,

La comédienne crée la polémique

Véronique Genest confie également, avoir peur de ceux qui veulent justement faire peur sans arrêt. Elle finissait son intervention musclée par ces mots : “On peut faire les choses en rassurant les gens et en les responsabilisant et moi j’adore être responsabilisée”, a-t-elle conclu. Ce n’est en fait que le début malheureusement de nombreuses polémiques et d’une certaine ambiance révolutionnaire qui s’installe petit à petit. A suivre !


Maurice Louis

Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.