Vélo : Voici les accessoires obligatoires à emporter !

Chaque année en France, des millions de cyclistes enfourchent le vélo pour aller au travail, faire les courses ou profiter d’une balade en famille. Voici les accessoires obligatoires à emporter !

Vélo : Le casque est-il obligatoire ?

Vélo : Le casque est-il obligatoire ?

Le 22 mars 2017, le casque de vélo est devenu obligatoire. Mais seulement pour les enfants de moins de 12 ans ! Une mesure prise par le gouvernement pour éviter des traumatismes graves en cas d’accident. Effectivement, cette loi s’applique aux enfants. Toutefois, en cas de non-respect, un adulte transportant un enfant à vélo ou accompagnant un groupe de mineurs (de moins de 12 ans) sans casques devra s’acquitter d’une amende de 135 €.

Alors même si le port du casque n’est pas obligatoire pour les adultes, il reste fortement recommandé.

Comment bien choisir son casque de vélo ?

Comment bien choisir son casque de vélo ?

Même s’il n’est pas obligatoire pour les plus de 12 ans… Le casque fait donc partie des accessoires de base pour les cyclistes. Car ils les protègent de manière optimale en cas d’accident. En magasin, la taille d’un casque de vélo est exprimée en centimètres et nécessite donc de bien connaître son tour de tête. Pour cela, utilisez un mètre souple et passez-le autour de votre crâne, du milieu du front à la bosse occipitale derrière la tête.

Ensuite, veillez à choisir un casque confortable et facile à régler et surtout homologué aux normes européennes et à la pratique du vélo. Ci-dessous les accessoires obligatoires à emporter lors d’une balade.

Le gilet de haute visibilité

Le gilet de haute visibilité

Les balades à vélo nécessitent donc une préparation. Ainsi, certains accessoires sont obligatoires. Notamment le gilet de haute visibilité. Comme l’expliquait Karl Lagerfeld pour une campagne sur la sécurité routière. « C’est jaune, c’est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie » !

Pour leur sécurité lorsque la visibilité est insuffisante, les conducteurs et passagers d’un vélo doivent obligatoirement porter ce gilet de haute visibilité homologué (comportant le marquage « CE »). Toutefois, en cas de non-respect, ils risquent donc une amende pouvant aller de 35 à 150 €.

Des systèmes réfléchissants sur le vélo  !

Des systèmes réfléchissants sur le vélo  !

Aussi, le vélo doit contenir de systèmes réfléchissants appelés catadioptres à l’arrière à l’avant, sur les côtés et sur les pédales. En effet, pour les situations où la visibilité est insuffisante, il doit être équipé de feux de position à l’avant et à l’arrière. Ne pas respecter ces consignes pourrait vous coûter de 11 à 38 €.

Une sonnette !

Une sonnette !

Aussi obligatoire dans le vélo, la sonnette doit pouvoir retentir jusqu’à 50 m au moins. L’emploi de tout autre signal, quant à lui est interdit. En cas de non-respect, l’amende encourue peut aller de 11 à 38 € d’amende.

Un écarteur de danger !

Un écarteur de danger !

Cet outil de signalisation rouge ou orange que l’on fixe à l’arrière du vélo : pas obligatoire mais recommandé. En particulier pour les cyclistes débutants. En effet, l’écarteur de danger permet aux autres usagers d’indiquer sa présence sur la chaussée en évitant les risques d’accrochage. Bonne route !