HomePolitiqueUn élu Vert contre "les ports de voiles". Les pauvres... Mieux vaut...

Un élu Vert contre “les ports de voiles”. Les pauvres… Mieux vaut en rire !

Un élu vert de Vincennes, suggère la suppression des subventions à un yacht-club, alors qu’il s’agit de voiliers. Les verts contre “les ports de voiles”. Les pauvres… Mieux vaut en rire ! La maladresse fait écho à la polémique sur les subventions aux aéro-clubs à Poitiers.

Un élu des verts se ridiculise

Les écolos se ridiculisent

Un élu Europe Écologie-Les Verts de Vincennes a toutefois du faire son mea culpa après avoir proposé la suppression des subventions au yacht-club de la ville. Motif la pollution que génère cette activité. Après l’affaire qui a déclenché un tollé concernant une position analogue prise par la maire écologiste de Poitiers sur les clubs aériens.

Les verts n'ont plus le vent dans les voiles

Les verts n’ont plus le vent dans les voiles

L’élu de Vincennes, Quentin Bernier, a eu toutefois, d’énormes difficultés, lors de la séance du conseil municipal, à se justifier. On le serait à moins lorsqu’il s’agit d’expliquer pourquoi un bateau à voile est polluant. Les verts avaient le vent dans les voiles il y a encore peu de temps. L’accumulation de bourdes ces dernières semaines les discréditent ainsi totalement

Les pastèques : Vertes à l'extérieur rouge à l'intérieur

Les pastèques : Vertes à l’extérieur rouge à l’intérieur

Un dossier pas assez « bossé » « Si on s’abstient pour la subvention, c’est qu’on trouve que le yacht-club de Vincennes, à part sur le lac Daumesnil, à part pour privilégier un petit club de copains… C’est pour ça qu’on ne votera pas cette subvention, on ne va pas s’expliquer sur chaque vote, si ? On trouve ça un peu idiot, un yacht-club à Vincennes », a ainsi déclaré Muriel Hauchemaille.

Polémique ridicule

« L’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfants » déclarent les verts

Mais l’argumentaire n’a pas tenu longtemps puisque Quentin Bernier a reconnu lui-même sur Twitter son erreur, expliquant avoir davantage « bossé [ses] partiels » que le dossier. Fin mars, la maire écologiste de Poitiers, Léonore Moncond’huy, s’était attiré quelques vives réactions politiques nationales, après un conseil municipal où a été votée une baisse des subventions à des aéro-clubs locaux. « L’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfants », avait-elle expliqué, en raison de l’urgence climatique. Allez les verts, continuez votre auto destruction

Maurice Louishttps://www.leenkus.com/profile/maurice.louis.2/
Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.
SUGGESTIONS