HomeMusiqueTonton David : Le boss du reggae français est mort à 53...

Tonton David : Le boss du reggae français est mort à 53 ans

Tonton David, l’un des plus célèbres chanteur de reggae français, est mort ce mardi 16 février 2021. Il avait 53 ans !

Tonton David  est disparu

Le monde de la musique est en deuil !

L’interprète de « Chacun sa route », âgé de 53 ans, serait décédé, a-t-on appris, ce mardi 16 février. Ce sont donc les artistes Pierpoljak et Nuttea qui ont annoncé la tragique nouvelle sur les réseaux sociaux. « Je viens d’apprendre que mon ami Tonton David est mort », a annoncé Pierpoljak dans une vidéo partagée sur Instagram.

Le monde de la musique est en deuil !

RIP Tonton David !

De même, Nuttea avait aussi écrit sur son compte Facebook « RIP mon ami », publiant des photos souvenirs de l’artiste . L’information de son décès a ensuite été confirmée par un proche collaborateur et ami de l’artiste auprès d’un journaliste de “BFMTV”.

Tonton David, un grand artiste

Tonton David, pionnier du reggae français

Né le 12 octobre 1967 à la Réunion, Tonton David, de son vrai nom David Grammont, était donc l’un des pionniers du reggae français. Il avait donc découvert le raggamuffin lors d’un voyage en Angleterre qui date de 1987. En 1994, la star du reggae français sortait son premier album, “Allez leur dire”, vendu à 350 000 exemplaires.

Une chanson culte

La chanson culte de Tonton David

Dans la même année, Tonton David s’était ainsi imposé avec son inoubliable titre « Chacun sa route », qui avait fait danser toute une génération. Également bande originale du célèbre film « Un Indien dans la ville » avec Thierry Lhermitte et Ludwig Briand.

Il se sentait bien

« Je me sentais bien ici »

Marié et père de quatre enfants, l’artiste de 53 ans était très discret ces dernières années. D’ailleurs, Tonton David s’était installé ces dernières années avec sa petite famille en Lorraine. “Je suis arrivé d’abord à Sarrebourg voilà une dizaine d’années car j’avais à l’époque besoin de me rapprocher de Bâle pour des raisons professionnelles. J’ai de la famille à Woippy, près de Metz, mais c’était surtout parce que je me sentais bien ici. Franchement, la Moselle, c’est exotique ! Nos sincères condoléances à toute la famille de l’artiste.

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS