HomeDivers"Tête d'arabe" Elizabeth Lévy revient sur ses propos chez Cyril Hanouna !

“Tête d’arabe” Elizabeth Lévy revient sur ses propos chez Cyril Hanouna !

En débattant le sujet de la mixité sociale dans les banlieues… Elizabeth Lévy a eu un échange tendu avec Sonia Mabrouk mardi dernier, sur CNews.  La polémiste a provoqué la polémique en prononçant  l’expression “Tête d’arabe”, sur lequel elle a donc accepté de revenir le 22 avril dans l’émission de Cyril Hanouna.

Elizabeth Lévy ne mâche pas ses mots !

Elizabeth Lévy ne mâche pas ses mots !

À la télé, les polémiques se suivent et ne se ressemblent pas… Mardi 20 avril, c’était donc au tour d’Elizabeth Lévy de s’attirer les foudres du public. Invitée dans l’émission CNews animée par la journaliste Sonia Mabrouk… La rédactrice en chef a affirmé que, dans certains quartiers, “vous vous faites insulter si vous mangez pendant le Ramadan, y compris d’ailleurs si vous avez une “Tête d’arabe”.

Une tête d’arabe !

Une “Tête d’arabe” !

Des propos qui ont donc obligé Sonia Mabrouk à mettre le holà et à lui demander si  elle avait elle-même une “Tête d’arabe”. “Oui, ça se voit que vous avez une origine… Mais ça n’a rien… C’est un constat”, lui avait répondu Elizabeth Lévy. Une séquence qui a désormais fait grand bruit.

Elizabeth Lévy : Je n’ai pas du tout l’impression d’avoir dérapé

Je n’ai pas du tout l’impression d’avoir dérapé 

Deux jours plus tard, jeudi 22 avril, Cyril Hanouna a reçu Elizabeth Lévy via visioconférence. L’occasion pour l’animateur phare de TPMP d’obtenir la réaction de la principale concernée. “Je n’ai pas du tout l’impression d’avoir dérapé mais je trouve cette polémique très intéressante. Elle révèle beaucoup de choses sur l’antiracisme”, a-t-elle lancé.

"Tête d’arabe ce n’est pas une insulte"

“Tête d’arabe” ce n’est pas une insulte”

D’ailleurs, la polémiste et essayiste française “ne croit absolument pas un seul instant que quiconque ait pu se sentir offensé” par ses propos. “Sauf si on considère qu’arabe est une insulte, ‘Tête d’arabe’ ce n’est pas une insulte”, a ajouté Elizabeth Lévy. Avant de faire référence au clash entre Yassine Belattar et Jean Messiha, qui remonte à il y a plus d’un an. “Quand on dit à quelqu’un qu’il a une tête de chameau, là c’est une insulte.”, s’est-elle ainsi défendu.

Une "indignation surjouée"

Une “indignation surjouée”

“Mais ce qui est extraordinaire, au-delà de cette indignation surjouée – et moi, les cris de chochotte, ça ne m’impressionne plus – c’est que je n’ai jamais dit ça comme une chose insultante, c’était une description”, explique Elizabeth Lévy. La directrice de rédaction du magazine Causeur assure d’ailleurs qu’elle ferait de même pour n’importe quelle autre personne. “Si je rencontre un grand blond aux yeux bleus, il ne sera peut-être pas Suédois mais je pourrais me dire : ‘Il a une tête de Suédois’.”

Elizabeth Lévy regrette quand même quelque chose !

Elizabeth Lévy regrette quand même quelque chose !

En fait, si pour Elizabeth Lévy la polémique n’a donc pas lieu d’être… Certains membres de TPMP n’étaient pas de cet avis. Précisément, sur son affirmation concernant la période du Ramadan.  “La seule chose que je vous accorde, c’est que je n’aurais pas dû avoir un propos aussi global, j’aurais dû dire :  ‘Il arrive que lorsque vous mangez pendant le Ramadan, vous vous fassiez insulter’, a-t-elle conclu.

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS