Suremballage : Nos astuces pour ne plus le subir !

Suremballage : Nos astuces pour ne plus le subir !

Le suremballage ! L’Association Nationale de Consommateurs et Usagers (CLCV) vient de mettre en lumière ce véritable fléau en matière d’écologie. On vous dévoile aujourd’hui toutes les astuces pour lutter contre ce problème de société.

Une stratégie Marketing !

Une stratégie Marketing !

L’association a effectivement dévoilé les résultats de son enquête face au suremballage alimentaire. En effet, 250 produits provenant de neuf enseignes de la grande distribution ont été répertoriés. Malheureusement et sans grande surprise, l’association a pu remarquer la trop forte présence de plastique par rapport à la quantité de nourriture. Il s’agit en effet d’un choix marketing qui permet de donner l’illusion aux consommateurs qu’il y ait beaucoup plus de produits.

La responsable scientifique et alimentation à la CLCV, Lisa Faulet, explique ainsi que certains « sachets d’amandes, de lentilles ou encore de raviolis contiennent jusqu’à 56% de vide ». De même, certains produits sont également entourés d’emballage inutile précise l’association : « Film plastique autour de boîtes de thé, de chocolats ou de légumes, manchon cartonné autour de yaourts, de compotes ou de pizzas ». Ci-dessous des astuces pour mettre KO cette pratique.

Suremballage : Privilégiez les produits en vrac !

Suremballage : Privilégiez les produits en vrac !

Le vrac, c’est désormais la meilleure technique pour lutter contre les emballages trop présents. Au total, la France jette chaque année cent milliards d’emballages. Or, le pays recycle seulement 52%. Pour éviter cela, le vrac reste donc idéal.

Les produits présentés sans emballage, en quantité choisie par le consommateur et dans des contenants réutilisables. Une alternative écologique qui s’est de plus en plus répandue au fil du temps. Généralement, les enseignes bio représentent cette méthode de consommation. Cette pratique se démocratise et des enseignes comme Monoprix ou Carrefour commencent aussi à opter pour du vrac.

Il faut savoir que le vrac ne se limite plus aujourd’hui qu’à l’alimentation. Aussi, il s’étend à la cosmétique par exemple. Désormais, vous pouvez trouver du savon ou du shampoing en vrac.

Optez pour des aliments dans des bocaux de verre

Optez pour des aliments dans des bocaux de verre

Faites toujours les meilleurs choix e faisant vos courses. Ceux notamment qui permettent de limiter le suremballage.

En effet, il y a certains emballages à privilégier. Tournez-vous vers ceux qui sont recyclables comme en carton ou en métal. Aussi, privilégiez ceux qui peuvent avoir une seconde vie comme les contenants en verre. On peut aussi citer le pot de moutarde ou de yaourt. Les deux sont parfaits pour cuisiner et peuvent même remplacer des verres ou autres. Ainsi, n’hésitez pas à réutiliser vos contenants.

Suremballage : Tournez-vous vers des plats faits maison

Suremballage : Tournez-vous vers des plats faits maison

Pour réduire le suremballage, il faut parfois cuisiner plus. C’est le moyen le plus simple. Essayez alors de réduire, par exemple, les plats cuisinés pour opter pour des plates maison. Ainsi, pour vous organiser au mieux, optez pour le batch cooking. C’est une méthode incroyable pour cuisiner et optimiser son temps.

Éviter d’acheter des produits avec trop d’emballage

Éviter d’acheter des produits avec trop d’emballage

Essayez de bien choisir le contenant du produit acheté. Aussi, on vous recommande de faire attention à son emballage. Pour un produit composé de trop de plastique… essayez de privilégier un autre aliment. De plus, secouez la boîte avant de la mettre dans votre caddie. Plus cela fera du bruit, plus il y a d’air dans le paquet et donc moins il est rempli.

Maurice Louis

Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.