HomePeopleStéphane Bern. Il allume Meghan Markle après les propos choc des Sussex

Stéphane Bern. Il allume Meghan Markle après les propos choc des Sussex

Interrogé sur l’interview fracassante donnée par Meghan Markle et Harry, Stéphane Bern, s’est montré cinglant envers la duchesse. Il rappelle ainsi que le fameux couple avait quitté la monarchie britannique les poches bien remplies !

Une interview choc !

Une interview choc !

Ce sont des révélations qui ont fait couler beaucoup d’encre. Personne ne s’attendait alors que le prince Harry et Meghan accusent de racisme certains membres de la famille royale !  Le lendemain de cette interview, Stéphane Bern, journaliste spécialiste des familles royales, était invité sur BFMTV pour réagir à ces révélations choquantes.

Stéphane Bern : "La reine n'est absolument pas raciste"

Stéphane Bern : “La reine n’est absolument pas raciste” 

“La reine n’est absolument pas raciste, les membres de la famille non plus”, a tout d’abord assuré Stéphane Bern. Le présentateur télé de 58 ans a de même rappelé que la reine Elizabeth II a réuni seulement quelques heures avant l’interview de Meghan et Harry “toutes les nations du Commonwealth, toutes couleurs confondues”.  

Meghan Markle trop différente de la famille royale ?

Meghan Markle trop différente de la famille royale ?

Selon Stéphane Bern, Meghan Markle n’était pas réellement prête à ce qui l’attendait. “Si vous voulez, c’est une histoire de frustration en quelque sorte. Moi, j’ai commenté le mariage de Meghan et Harry en 2018. Tout allait pour le mieux, si ce n’est qu’elle a déchanté.  Quand vous êtes une actrice américaine, vous pensez avoir la préséance, mais en réalité, cette cour d’Angleterre, c’est sacrificiel. Vous devez abandonner qui vous êtes”, a complété l’animateur.

Deux mondes totalement différents !

Deux mondes totalement différents !

Stéphane Bern déclare aussi que la femme du prince Harry a dû se retrouver “complètement perdue” au sein d’une famille royale. Elle ne connait pas les mœurs et les traditions, et son mari ne lui a pas expliqué qu’en entrant dans la famille royale “on se sacrifie sur l’autel de la monarchie”.

Stéphane Bern : "j'ai du mal à pleurer sur leur sort"

Stéphane Bern : “j’ai du mal à pleurer sur leur sort”

Les propos de Meghan et Harry n’ont donc pas touché Stéphane Bern. On l’aura bien compris. “J’ai plein de compassion pour leur récit. Mais en même temps, on vit une pleine pandémie. Avec des millions de morts à travers le monde, ils sont partis avec 45 millions d’euros ! J’ai du mal, au bout d’un moment, à pleurer sur leur sort”, a-t-il conclu, s’excusant d’être aussi “direct”.

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS