Sophie Davant. Un sous-entendu osé d’une vendeuse sur son âge !

Sophie Davant

Ce mercredi 25 novembre, Sophie Davant a reçu une retraitée âgée de 79 ans, originaire de Nîmes. Très impatiente de la rencontrer Sophie, a commis quand même une jolie boulette !

Sophie Davant

La vendeuse rencontre enfin notre chère animatrice !

Dans *Affaire conclue* tous les après-midis sur France 2, Sophie Davant accueille des vendeurs de différentes régions. Il y en qui veulent expertiser et vendre leurs objets le plus cher possible, d’une part. D’autre part, d’autres ne viennent que pour rencontrer Sophie Davant !

Expertise chez Affaire Conclue

Les fans de Sophie Davant

En effet, Marie faisait partie des fans de Sophie, ce mercredi 25 novembre. Cependant, elle est venue vendre un vase signé Charder estimé à 400 euros !

Sophie Davant, France 2

Un petit cadeau pour Sophie Davant

Néanmoins, la couturière retraitée était plus impressionnée par sa proximité avec l’animatrice que par autre chose. « Je suis contente d’être là, surtout pour vous voir. Je veux voir les autres aussi, mais c’était vous. De voir votre activité, vous vous donnez à fond. Ça me plaît ». D’ailleurs, elle lui avait même apporté un petit présent qu’elle était pressée de lui offrir. « Je vous ai apporté une petite douceur, on m’a dit de ne pas dire le nom », a-t-elle débuté !

Un petit cadeau pour l'animatrice

Sophie Davant avertie !

Très gourmande, Sophie Davant apprécie l’attention avec un grand plaisir. Notre animatrice se faisait une joie de déguster les « croquants à l’amande » apportés par la douce Marie. Néanmoins, elle a vite déchanté. En effet, Marie a fini par vexer Sophie, même si cette dernière ne l’a pas trop montrée. Avant que la star de France 2 ne goute les gâteaux, la vendeuse l’a prévenu : « Sophie, je vous avertis. Parce que c’est dur, ce n’est pas mou ! »

l'émission du 25 novembre 2020

En revanche, Sophie Davant a voulu savoir pourquoi elle lui faisait part de ce détail : « Vous avez peur que je me casse une dent, c’est ça ? » Cependant, la vendeuse répond face au sourire légèrement gêné de Sophie : « Qu’on le veuille ou non, à 57 ans il est temps de faire attention ! »


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !