Sel : Ce piège sur les étiquettes qui nous pousse à manger trop salé

Manger trop salé peut nuire à la santé cardiovasculaire. En fait, au micro d’Europe 1, dans l’émission « Bienfaits pour vous », un médecin nutritionniste révèle un piège que nous sommes nombreux à ignorer. Et qui pourrait désormais être responsable de nos excès de sel au quotidien.

Tout est une question d’équilibre…

Tout est une question d’équilibre…

Même si le sel est un nutriment naturellement présent dans de nombreux aliments… Consommé en excès peut effectivement être nocif pour notre santé. Et peut notamment favoriser l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Toutefois, tout n’est pas mauvais dans le sel ! Bien au contraire, ce dernier est un nutriment indispensable à l’organisme.

En faisant vos courses, il y a une subtilité à connaître, qui pourrait bien vous aider à mieux consommer ce nutriment.

Excès de sel dans les assiettes : le piège à éviter lorsque vous faites vos courses

Excès de sel dans les assiettes : le piège à éviter lorsque vous faites vos courses

En effet, dans l’émission quotidienne de santé ‘Bienfaits pour vous’, présentée par Julia Vignali et Mélanie Gomez… Le nutritionniste Arnaud Cocaul, alerte sur la différence entre le sel et le sodium.

Ce dernier évoque même de « piège » à éviter lorsque nous lisons les étiquettes sur les produits alimentaires.

Alors que depuis plusieurs années, les professionnels de santé font la guerre à l’excès de sel dans les assiettes…

Le nutritionniste révèle que les industriels préfèrent alors indiquer le terme « sodium » plutôt que « sel » sur les étiquettes.

« Quand vous voyez écrit « sodium » sur une étiquette, il faut en réalité multiplier la quantité indiquée par 2,4 pour avoir la véritable teneur en sel », a-t-il effectivement assuré au micro  d’Europe 1.

Prévention des maladies cardiovasculaires

Prévention des maladies cardiovasculaires

On le sait ! Une consommation excessive de sel expose donc à des risques pour la santé cardiovasculaire.

De manière générale, pour manger équilibré tout en restant en bonne santé… Il est donc recommandé d’éviter la consommation de plats préparés et d’aliments ultra-transformés.

Il vaut mieux de se tourner vers des produits bruts pour bien contrôler la quantité de sel, de matière grasse, mais aussi de sucre que l’on consomme.

Par quoi remplacer le sel dans les préparations culinaires ?

Par quoi remplacer le sel dans les préparations culinaires ?

De même, pour éviter une consommation excessive de sel, il est possible de vous tourner vers des alternatives plus saines.

Mais qui relèvent désormais tout de même vos plats du quotidien, comme le rappelle ainsi Arnaud Cocaul.

Les alternatives au sel sont nombreuses, pensez par exemple :

  • Aux herbes aromatiques (persil, ciboulette, basilic, estragon, aneth…)
  • Les épices (curcuma, safran, cumin, clou de girofle, cannelle, piment…)
  • Ou encore les condiments (ail, oignon, échalote…).