HomeDiversSarah Abitbol : Elle évoque le manque de soutien de Nathalie Péchalat

Sarah Abitbol : Elle évoque le manque de soutien de Nathalie Péchalat

Sarah Abitbol, l’ancienne patineuse artistique s’étale sur le manque de soutien de Nathalie Péchalat, la présidente de la fédération des sports de glace, dans son histoire de viol.

Sarah Abitbol : Elle évoque le manque de soutien de Nathalie Péchalat

Sarah Abitbol agressée sexuellement ?

En janvier 2020, Sarah Abitbol avait dénoncé les viols commis par son ex-entraîneur à travers son livre. D’ailleurs, elle a également parlé des violences sexuelles dans le milieu du patinage artistique. Beaucoup de personnes connaissaient les viols de l’entraîneur mais personne n’osait le dire.

Sarah Abitbol agressée sexuellement ?

Mise en examen de Gilles Beyer

Un an plus tard, Sarah Abitbol déclarait que son ex entraîneur, Gilles Beyer, faisait l’objet d’une mise en examen. La raison ? « Viols sur mineur par personne ayant autorité sur la victime » et « agressions sexuelles sur mineur ».

Sarah Abitbol

Aucune collaboration

Sarah Abitbol a également évoqué la situation de la présidente française de la fédération française des sports de glace depuis mars 2020 : « Nathalie Péchalat, la nouvelle présidente, a nommé une responsable éthique qui non seulement n’est pas venue vers moi, mais refuse toutes mes propositions de collaboration. »

L’ancienne patineuse artistique

Sarah Abitbol : « Très dur à vivre psychologiquement. »

De plus, Sarah a aussi mentionné la situation des clubs de sports : “J’ai l’impression qu’ils veulent qu’on passe à autre chose”. La jeune femme aurait donc sali le patinage artistique en parlant de viols. 

« C’est très dur à vivre psychologiquement. »

En effet, la jeune femme a dénoncé que son propre club. Sarah Abitbol a donc révélé : « Aujourd’hui, j’ai des difficultés à aller m’entraîner dans ma patinoire. Et ça, c’est très dur à vivre psychologiquement. » Cependant, elle a fait appel à la présidente de la Fédération française des sports de glace qui : « devrait pourtant se souvenir qu’elle a été élue grâce à la libération de la parole. » Hélas, Nathalie Péchalat n’a toujours pas réagi à ce sujet.. On ne sait toujours pas ce que la présidente de la Fédération française des sports de glace pense de ceci.. Affaire suivre !

Imane Benlimam
Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !
SUGGESTIONS