Restauratrice : 9 mois de prison, une raison dégoutante !

Quand on va au restaurant, on espère toujours bien manger. On se dit qu’un plat à l’extérieur sera mieux que de manger des pâtes au beurre chez soi. Toutefois, parfois, il faudrait mieux cuisiner soi même. Une restauratrice écope de 9 mois de prison ferme et la raison va vous dégouter. Explications !

Des mauvaises expériences !

Des mauvaises expériences !

9 mois de prison ferme pour une restauratrice ! Il nous arrive quelquefois de regretter certaines de nos décisions. Si parfois on se dit qu’on n’aurait pas dû aller dehors à cause de la pluie …. Il en est de même pour les sorties au restaurant. On a tous été un jour déçu à la fin du repas qu’on avait commandé dans un restaurant.

Mais vous pouvez vous considérer comme chanceux si votre seule déception était le manque de saveurs car parfois, la surprise peut-être bien pire. Vous vous rappelez certainement d’une cliente qui avait trouvé un lézard dans son burger. Une expérience pour le moins traumatisante qui vous coupe à tout jamais l’envie de manger un hamburger.

Le pire établissements de France !

Le pire établissements de France !

Lorsqu’on regarde à la télévision l’émission “Cauchemar en cuisine”.. On a du mal à croire que certains restaurants osent servir des plats aussi peu ragoûtants et dans une cuisine aussi sale et pourtant.

D’ailleurs, dernièrement, une restauratrice de Marseillan dans l’Hérault écopait 9 mois de prison ferme et à 3 300 euros d’amende. En cause ? Entre l’hygiène douteuse et les plats avariés, on a sûrement trouvé l’un des pires établissements de France. On vous explique tout.

Restauratrice : Cauchemar en cuisine à Marseillan !

Restauratrice : Cauchemar en cuisine à Marseillan !

À Marseillan, on a découvert sûrement l’un des pires établissements de France. En effet, c’est à travers un reportage signé par TF1… On a appris que le Tribunal de Béziers avait jugé coupable une restauratrice de plusieurs infractions qui font froid dans le dos. En effet, plus les infractions à l’hygiène… Dans un communiqué, le Tribunal de Béziers a affirmé que la restauratrice a fait « travailler un salarié non déclaré ».

Concernant les problèmes d’hygiène, la liste était longue et écœurante. Une cliente avait déposé une plainte contre la gérante car elle a trouvé des asticots dans son tacos. 

Ce n’est pas la première fois pour la restauratrice !

Ce n’est pas la première fois pour la restauratrice !

Après cette déclaration, l’enquête a permis de découvrir d’autres infractions. Suite à la plainte de cette cliente contre la restauratrice… La gendarmerie avait donc inspecté l’établissement. Ainsi « Les militaires avaient alors découvert, outre des préparations et restes d’aliments sans protection… De nombreux aliments avec des dates de péremption dépassées ou non indiquées et notamment des fruits de mer impropres à la consommation. Des pains à burger avec des traces de moisissure et de la viande en état de décongélation. Par ailleurs, l’un des deux salariés contrôlés n’avait pas été déclaré ni même fait l’objet d’un contrat de travail ». La restauratrice a donc écopé de 9 mois de prison ferme et 3 300 euros d’amende.

En effet, ce n’est pas la première fois pour la restauratrice. Celle-ci a été condamnée au total sept fois entre 2006 et 2022, notamment pour « fraude à des prestations sociales, travail dissimulé, vol et conduite en état alcoolique ».

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.