Radiateur : Que signifient les chiffres sur le thermostat ?

Lors de la baisse des températures en hiver, le radiateur reste en effet un équipement ménager très prisé. Bien qu’il permette de garder votre maison au chaud, mal utilisé, il peut entraîner une surconsommation de l’énergie. C’est pourquoi nous avons décidé de vous dévoiler comment bien régler la vanne thermostatique de votre radiateur.

Comment régler la vanne thermostatique de votre radiateur ?

Comment régler la vanne thermostatique de votre radiateur ?

Dans un système de chauffage central, le radiateur à eau chaude est relié à une chaudière, à gaz, au fuel ou au bois. Celle-ci permet de chauffer l’eau considérée comme un liquide caloporteur. Avant qu’elle soit transportée à l’aide d’un tuyau aux radiateurs, afin de diffuser une chaleur homogène dans les différentes pièces de la maison.

Il faut savoir que les radiateurs à eau chaude diffèrent des radiateurs électriques qui génèrent eux-mêmes la chaleur qu’ils diffusent. Ils n’ont donc pas besoin de chaudière, et fonctionnent de façon indépendante. C’est ce qu’on appelle un chauffage individuel. Les vannes thermostatiques permettent d’ajuster manuellement la température de chaque pièce, en fonction de nos besoins. Pour cela, chaque chiffre marqué sur la vanne correspond à une température. On vous explique !

Explications !

Explications !

Le chiffre 1 correspond à une température située entre 12 et 14°C. Le chiffre 2 correspond à une température entre 16 et 17°C. Et le chiffre 3 quant à lui réchauffe à 20°C, le chiffre 4 désigne une température variante entre 23 et 24°C, et le chiffre 5 correspond à une température de 28°C.

Désormais, pour les chambres inoccupées, réglez la vanne thermostatique sur le chiffre 1. Mais vous pouvez vous contenter du chiffre 2 pour la cuisine. En effet, vous pouvez régler le radiateur d’une chambre occupée en journée sur le chiffre 3. Pour une salle de bain occupée, réglez la vanne sur le chiffre 4. Et pour le 5 ? Vous pouvez mettre le robinet thermostatique sur ce chiffre uniquement dans la pièce où se trouve le thermostat d’ambiance. 

Dans ce cas, il n’y aura pas de surconsommation énergétique. Car le thermostat limite le chauffage de la pièce à la température sur laquelle il est réglé. Il faut aussi savoir que le fait d’ouvrir la vanne sur le chiffre 5 ne permet pas de chauffer la pièce plus vite. Vous allez simplement d’augmenter la chaleur diffusée.

Radiateur : Thermostat d’ambiance et vanne thermostatique, quelles différences ?

Radiateur : Thermostat d’ambiance et vanne thermostatique, quelles différences ?

Pour optimiser la consommation de votre radiateur, il faut installer des vannes thermostatiques qui complètent le travail du thermostat d’ambiance. Lié à la chaudière, le thermostat veille à ce que la température choisie, qu’on appelle aussi « température de consigne », reste maintenue. Et cela en faisant fonctionner et arrêter automatiquement la chaudière, lorsqu’elle atteint la température demandée. 

Lorsque vous êtes à la maison, vous pouvez régler le thermostat entre 19 et 20°C pour plus de confort. La nuit, ou lorsque vous n’êtes pas chez vous, on vous conseille de diminuer la température à 15 ou 16°C pour faire des économies d’énergie. D’ailleurs, le thermostat d’ambiance dispose d’un mode jour/nuit pour diminuer légèrement la température durant notre sommeil.

La vanne thermostatique !

La vanne thermostatique !

Lorsqu’il s’agit d’une pièce qui ne doit pas être chauffée durant toute la journée, comme une chambre à coucher… Optez pour la vanne thermostatique. Celle-ci permet de compléter l’action du thermostat. Si ce dernier commande la chaudière, la vanne agit donc sur un radiateur spécifique. Elle permet aussi de réguler la température qu’il diffuse en tenant compte, entre autres, de l’ensoleillement de la pièce ou de son occupation.

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.