Plante : Quel type pour attirer les papillons dans son jardin ?

Plante : Quel type pour attirer les papillons dans son jardin ?

Rien n’est plus bucolique que de voir virevolter des papillons sur les plantes. Découvrez ces astuces pour les attirer dans votre jardin et leur assurer une existence paisible.

Leurs plantes préférées !

Leurs plantes préférées !

Les papillons préfèrent la biodiversité. Oubliez les jardins tirés au cordeau ! Installez, même sur une petite surface, une prairie fleurie. Aussi, privilégiez les fleurs dites « mellifères » riches en nectar, et adorées ainsi par les papillons (coquelicots, pissenlits, verveine de Buenos Aires, violettes).

Par ailleurs, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, installez dans votre potager des plantes odorantes. Notamment le Camomille, le thym, le fenouil, le romarin… Celles-ci raffolent les papillons !

Un jardin sans pesticide

Un jardin sans pesticide

Les ennemis des papillons ? Les traitements chimiques ! Pensez à fabriquer vous-même votre engrais à partir de coquilles d’œuf émiettées à disséminer dans la terre. Aussi, mettez sur votre parterre du marc de café, qui nourrit vos plantes en profondeur et qui n’est pas nocif pour les petites bêtes.

Aménager un point d’eau !

Aménager un point d’eau !

L’eau et le soleil sont vitaux au bon développement des papillons. Car ces jolis insectes viendront se désaltérer et se réchauffer sur un mur de pierre. Pas besoin d’un grand bassin, une simple bassine en étain fera l’affaire.

Un abri pour l’hiver

Un abri pour l’hiver

Plante : sédentaires, peu de papillons passent l’hiver sous la forme adulte. Ils se cachent dans des chrysalides, des œufs ou sous forme de chenilles et s’enfouissent le plus souvent sous terre. Ces derniers auront donc besoin de se mettre à l’abri de la pluie et des prédateurs. Désormais, il vous est possible d’installer un abri qui les protègera des dangers extérieurs.

Mais comment savoir si ma plante est en dormance ?

Mais comment savoir si ma plante est en dormance ?

Quelle que soit la période de l’année, savoir identifier une plante morte ou en dormance est essentiel pour prendre soin de nos végétaux.

En fait, en règle générale, une plante en dormance possède des bourgeons, voire des débuts de pousses. Son bois demeure souple et vert sous l’écorce. Pour vous en assurer, grattez cette dernière ou l’une des tiges. Alors si le bois casse ou présente une teinte noirâtre, voire brune, la plante est donc morte.

Pour l’aider à « se réveiller », enlevez le paillage au sol et le voile d’hivernage. Disposez ensuite du compost et de l’engrais. Aussi, n’hésitez pas à effectuer une petite taille pour les arbustes.

Ma plante semble morte, que faire ?

Ma plante semble morte, que faire ?

Dans certaines situations, vous pouvez effectivement sauver une plante morte. En effet, le fait de couper le haut des tiges peut donc favoriser l’afflux de sève vers sa base. Pour l’aider à « ressusciter » et lui permettre de reprendre de la vigueur…. Ajouter de l’engrais !

Aussi, pensez au rempotage si le terreau ne convient pas. En cas de besoins, vous pouvez ainsi la déplacer si son emplacement n’est pas adapté, comme un taux d’ensoleillement insuffisant. Par ailleurs, baigner une plante en pot dans l’eau constitue aussi une solution viable. Pour qu’elle absorbe des sels minéraux… vous pouvez lui donner de l’eau gazeuse qui a perdu de son pétillant. Versez seulement un verre au niveau des racines. À vous de jouer !

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.