HomeDiversPierre Lescure : Sa fille, agressée sexuellement dénonce la justice

Pierre Lescure : Sa fille, agressée sexuellement dénonce la justice

Le vendredi 5 février, Anna-Rose Lescure, la fille de Pierre Lescure, a révélé sur son Twitter, avoir été agressée sexuellement. Malgré sa plainte, la jeune femme dénonce l’immobilisme de la justice.

Pierre Lescure et sa fille

Tout s’est déroulé selon les règles de l’art

Pierre Lescure, le président du Festival de Cannes, et sa femme avaient adopté la fillette en 1999. Loin de vouloir profiter d’un passe-droit, le couple a dû par ailleurs, franchir toutes les étapes avant de pouvoir adopter Anna. “On a fait cette demande dans un orphelinat au Vietnam proche de Saïgon. Et ma femme est allée découvrir l’enfant un jour de janvier 1999. Elle est restée quatre mois là-bas pour toutes les démarches. Elle se sont toutefois déroulées sans problème avec les autorités vietnamiennes”. Racontait Pierre Lescure .

La fille de Pierre Lescure parle

La fille de Pierre Lescure sort de son silence

Âgée de 22 ans, Anna Lescure s’est saisie de son compte Twitter pour dévoiler l’agression sexuelle qu’elle avait subie. La jeune fille révèle également son expérience avec la police et la justice, faisant part de leurs manquements dans le traitement de cette affaire. L’agression sexuelle !

Des moments terribles

Un terrible évènement  pour la fille de Pierre Lescure

“Il y a un an aujourd’hui, j’ai été agressée sexuellement.  Ce n’était pas la première fois, mais ce fut la première fois où j’ai eu le courage de porter plainte”. A-t-elle tout d’abord écrit sur Twitter. “J’ai eu la chance de tomber sur une policière qui m’a écoutée et a pris ma déposition sans jugement.  Elle a même semblé gênée de me poser ces fameuses questions : Que portais-je et avais-je eu un comportement aguicheur avec mon agresseur ?”

Pas de nouvelles pour la fille de Pierre Lescure

Toujours pas de nouvelles !

En fait, un an plus tard, malgré sa plainte, la fille adoptive de Pierre Lescure déplore la lenteur des investigations. “J’ai tout, semble-t-il, pour mettre un individu dangereux et effrayant hors d’état de nuire. J’ai donc tout, le nom, coordonnées, pléthore de témoignages, autres victimes. Mais cela fait un an jour pour jour aujourd’hui que cet homme m’a agressée. Et rien n’a été entrepris”, dévoile-t-elle ainsi.

Une incompréhension qui s'est transformée en colère ...

Une incompréhension qui s’est transformée en colère …

La fille du journaliste Pierre Lescure continue ainsi : « Je ne comprends pas ce qu’il fallait de plus à la police pour faire quelque chose. Et arrêter un agresseur qui s’est permis de me marquer à vie tout comme trop d’autres femmes qu’il a croisées ce soir-là. Et de conclure son témoignage en déclarant : «Alors quand je crie ACAB (“All cops are bastards”, un slogan anti-police – NDLR) avec toute ma force, croyez bien que je le pense du plus profond de mon être.»

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS