HomeDiversPierre-Jean Chalençon. Une affaire non conclue qui va lui couter cher

Pierre-Jean Chalençon. Une affaire non conclue qui va lui couter cher

Pierre-Jean Chalençon est dans la tourmente. L’ancien acheteur d’”Affaire conclue” aurait organisé des dîners clandestins dans le Palais Vivienne à Paris. Violemment interpellé sur les réseaux sociaux, le collectionneur d’art a répondu à des accusations le dimanche 4 avril.

Des diners clandestins en plein couvre-feu !

Des diners clandestins en plein couvre-feu !

Tout a commencé ce vendredi dernier. La chaîne M6 diffusait en fait un reportage sur des dîners mondains clandestins en marge des restrictions imposées en raison de la Covid-19. Des journalistes de la chaine parvenaient alors à s’infiltrer à un dîner organisé par un collectionneur renommé. Toutefois, dans cette soirée très privée, la règle est simple : la Covid n’existe pas.

Le palais Vivienne de Pierre-Jean Chalençon ?

Le palais Vivienne de Pierre-Jean Chalençon ?

Par ailleurs, le menu est disponible à partir de 160 euros : champagne, salle prestigieuse, convives huppés… Des soirées auxquelles participent ainsi un certain nombre de ministres. Comme le confiait alors l’un des convives de ces diners. Alors que le lieu reste secret, certains internautes ont cru reconnaître le palais Vivienne à Paris, propriété de Pierre-Jean Chalençon.

Une relation étroite entre Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy

Une relation étroite entre Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy

Certains internautes ont en fait pointé du doigt la relation étroite entre Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy. Le grand chef cuisinier qui s’occupe en fait des plats proposés lors de ces diners clandestins. Le lien entre l’ancien acheteur de l’émission Affaire conclue et le chef cuisinier est par ailleurs indubitable. Les deux hommes se mentionnent et commentent mutuellement sur les réseaux sociaux.

Il modère son Instagram !

Il modère son Instagram !

Un autre fait troublant. Le chef cuisinier a également fait du ménage sur son réseau social. Plusieurs publications, dont une montrant Pierre-Jean Chalençon ont donc été supprimées. Aussi, d’autres photos où l’on pouvait ainsi voir le menu de la soirée du 1er avril, comme le souligne le site internet de La Dépêche.

Pierre-Jean Chalençon : "Totalement faux et calomnieux"

Pierre-Jean Chalençon : “Totalement faux et calomnieux”

Des accusations auxquelles Pierre-Jean Chalençon a répondu fermement sur les réseaux sociaux. Le collectionneur d’art a donc écrit que toutes ces accusations seraient en fait “Totalement faux et calomnieux… !!!!!”… Et non, c’est pas un poisson d’AVRIL ! Pourtant, comme le montrent les photos partagées sur les réseaux sociaux … C’est bien au Palais Vivienne que se déroulent ces soirées clandestines.

Des internautes pas convaincus !

Des internautes pas convaincus !

Une mise au point qui peine à convaincre les internautes. Sur les réseaux sociaux, plusieurs entre eux ont donc commenté sous cette publication. : « Pourtant c’était bien chez vous Pierre-Jean Chalençon ! Arrêtez de mentir, vous m’avez vraiment déçue. Et non vous ne manquez pas à l’émission affaire conclue, avec toutes vous bêtises vous l’auriez fait couler. Ils ont bien fait de vous virer, décidément vous les accumulez ! », « Bonjour je voudrais réserver une table, ah ben non j’ai pas le droit je suis pauvre et confiné… Et surtout pas ministre » ou encore « Honte à vous ».

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS