Pétrole prix en recul après un ouragan plus faible que prévu

Ce vendredi, les prix du pétrole ont quelque peu diminués. Ceci, en raison de l’ouragan Laura sur la côte américaine du Golfe du Mexique.

Ce dernier a causé moins de dommages aux raffineries que ce que l’on craignait.

Le prix du pétrole en baisse

 Pétrole, le baril est en baisse !

En octobre, à Londres, un baril de Brent de la mer du Nord à livrer a perdu 4 cents. Soit 0,1 %, pour finir à 45,05 dollars.

Pour le baril américain de WTI qui a été livré le même mois, à New York. Il a perdu 7 cents, soit 0,2 %, pour finir à 42,97 $.

 Pétrole, le baril est en baisse !

L’Ouragan, et l’industrie du pétrole !  

Quant à l’ouragan Laura, le plus violent qui a atteint la Louisiane, a définitivement été déclassé en tempête tropicale jeudi dernier.

L’ouragan, et l’industrie pétrolière !

Avis d’expert sur les dommages pétroliers !

Comme l’affirme Phil Flynn du Price Futures Group: “Il n’y a pas eu de rapports de dommages importants aux raffineries ou d’inondations massives. Ce qui devrait permettre à l’industrie de rebondir rapidement”.

Il ajoute que : ” Bien qu’il soit possible que les raffineries de pétrole demeurent fermées durant de nombreuses semaines, elles saisiront cette opportunité pour faire de la maintenance, faisant suite à quelques faiblesses saisonnières des prix.

Cependant, le pétrole pourrait reprendre sa tendance à la hausse à long terme “, a précisé l’expert.

Il conclut également que « cela ne veut pas dire que l’ouragan Laura n’a pas engendré des dommages significatifs. Cela n’affectera pas la demande à court terme, mais nous allons devoir nous rétablir rapidement ».

Avis d'expert sur les dommages pétroliers !

Pétrole, une suspension de 84% de la production dans le Golfe du Mexique

En effet, depuis plusieurs jours, les conditions climatiques influent sur le prix du pétrole brut. Les conséquences de ce phénomène pèsent lourd sur l’une des principales zones de production. Ainsi que sur le raffinage du pétrole brut aux États-Unis.

Notamment les grands centres de Lake Charles en Louisiane et la région de Beaumont/Port Arthur au Texas.

Globalement, la production du pétrole dans le Golfe du Mexique est à environ 84%.

Une suspension de 84% de la production dans le Golfe du Mexique

Un prix du brut limité !

Tout d’abord, la régression des tarifs du pétrole brut demeure limitée jusqu’à ce vendredi. En raison de la chute du dollar d’environ 0,6 % par rapport à un panier de devises ce vendredi.

Cette réduction tend à renforcer l’attrait du baril, libellé en devise américaine, vis-à-vis des investisseurs ayant d’autres devises.


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.