Perte de poids : L’heure idéale pour manger

Savez-vous que l’heure à laquelle nous prenons nos repas a bien un impact sur notre perte de poids ? C’est ce qu’en effet confirme une nouvelle étude. Celle-ci révèle les moments de la journée à privilégier pour prendre ses repas, notamment si l’on souhaite maigrir. Ne vous inquiétez pas, comme toujours, la rédaction Leenkus va tout vous dire sur le sujet. Suivez le guide !

Perte de poids et jeune intermittent ... tout savoir !  

Perte de poids et jeune intermittent … tout savoir !  

Le jeûne intermittent pour une perte de poids. Ces dernières années, le jeûne intermittent a le vent en poupe et est adopté par bon nombre de personnes qui souhaitent perdre du poids, ou tout simplement gagner en vitalité au quotidien. C’est une pratique dont tout le monde vante les divers bienfaits.

Le principe ? C’est de se priver volontairement de nourriture pendant plusieurs heures d’affilée. En sautant le petit-déjeuner, pour permettre à l’organisme, et notamment à l’appareil digestif de se reposer et se régénérer. Mais cette restriction est-elle vraiment efficace pour une perte de poids efficace et sans dangers ? C’est ce qu’ont voulu vérifier des chercheurs de l’Université d’Alabama de Birmingham (États-Unis) dans une nouvelle étude. Lisez la suite, vous allez tout savoir.

Perte de poids : Prendre tous ses repas entre 7h et 15h serait l'idéal pour maigrir

Perte de poids : Prendre tous ses repas entre 7h et 15h serait l’idéal pour maigrir

Les chercheurs de l’Université d’Alabama de Birmingham (États-Unis) ont publié leurs résultats dans la revue JAMA Internal Medicine. Pour cet essai clinique randomisé d’une durée de quatorze semaines… Les experts ont donc recruté au total, 90 personnes, âgées de 25 à 75 ans et souffrant d’obésité. Le but de cette étude ? Comparer si une « alimentation restreinte dans le temps », soit sur une période allant de 7h à 15h, pouvait aider à maigrir plus rapidement que le fait de « manger sur une période de douze heures et plus ».

« L’alimentation précoce avec restriction horaire était plus efficace pour la perte de poids. Indiquent ainsi les scientifiques. Celle-ci aurait ainsi permis aux participants de perdre 6,3 kilos en moyenne. Ceci contre 4 kilos pour l’alimentation non soumise à des limitations. En revanche, les résultats étaient beaucoup moins significatifs pour la perte de « graisse corporelle ».

Jeûne intermittent : il permettrait aussi d'améliorer certains troubles de l'humeur

Jeûne intermittent : il permettrait aussi d’améliorer certains troubles de l’humeur

Perte de poids : En effet, les chercheurs de l’Université d’Alabama de Birmingham n’ont pas seulement analysé ces deux chiffres là.

Afin de relever les potentiels autres bénéfices d’une restriction alimentaire telle que le jeûne intermittent… Ils se sont également penchés sur la pression artérielle. Le taux de glucose dans le sang ou encore la fréquence cardiaque. Les personnes qui mangeaient uniquement entre 7h et 15h ont ainsi vu leur « pression artérielle diastolique » et certains de leurs « troubles de l’humeur » s’améliorer nettement.

Rien à signaler !

Rien à signaler !

Concernant les « facteurs de risque cardiométabolique » ou encore les « résultats en matière de sommeil »… Les chercheurs n’ont cependant observé aucune différence.

Pratiquer le jeûne intermittent permettrait effectivement une perte de poids, mais aurait aussi des bénéfices sur notre santé globale. « Des études plus importantes sont nécessaires sur la perte de graisse » préviennent malgré tous les chercheurs.

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.