Pass sanitaire : Pas de licenciement pour les salariés non vaccinés

Pass sanitaire : Pas de licenciement pour les salariés non vaccinés

Le Parlement a refusé le licenciement d’une salarié pour cause de non-présentation de pass sanitaire ou refus vaccinal.

Pass sanitaire : le refuser n'est pas un motif de licenciement

Pass sanitaire : Le refuser n’est pas un motif de licenciement

Effectivement, selon la dernière version du texte voté par le Parlement… Il n’y aura finalement pas de licenciement pour les personnes qui ne respecteraient pas l’obligation vaccinale ou refuseraient le pass sanitaire. “Le Covid est temporaire, les licenciements sont définitifs”, a fait valoir le rapporteur LR au Sénat Philippe Bas.

Une moindre protection des salariés !

Une moindre protection des salariés !

En fait, le gouvernement a donc défendu cette mesure, dénoncée par ses détracteurs comme contraire au droit du Travail. Ainsi, le ministère du Travail a regretté auprès de l’AFP la suppression de la disposition sur le possible licenciement pour manque de pass sanitaire. Selon lui, cela va désormais entraîner une moindre protection des salariés.

"Revenir à la raison"

“Revenir à la raison”

Par ailleurs, dans un communiqué, la CFE-CGC avait aussi dénoncé vendredi un “dérapage”. “C’est transgressif, dangereux et inquiétant de voir apparaître pour la première fois un motif de licenciement à la charge du salarié pour une raison relevant de sa vie privée”, écrit le syndicat, exhortant le gouvernement à “revenir à la raison”.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.