Parfum : Envie de fraîcheur… quelle formule choisir ?

Lorsqu’on refuse d’imposer son sillage derrière soi et qu’on souhaite embaumer en toute discrétion… Il suffit donc de choisir le bon parfum.

L’eau fraîche, le zeste parfumé

L’eau fraîche, le zeste parfumé

Plus proche de l’eau de toilette, mais dans une version allégée… Idéale lors des périodes de forte chaleur, ou le week-end, lorsqu’on n’a pas envie de porter son parfum habituel. En effet, l’eau fraîche peut bien envoûter par ses notes d’agrumes que par des accords verts, marins, fruités… Aussi, il en existe effectivement pour toutes les envies.

Par ailleurs, sa tenue est souvent moins bonne que celle d’une eau de toilette. D’ailleurs, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à en remettre dans la journée. Cependant, le geste doit être plus mesuré qu’avec une eau de Cologne.

Notre sélection : Aqua Allegoria Nerolia Vetiver, Guerlain, 135 €, 125 ml (on craque pour son parfum néroli, basilic, vétiver et figue). Eau Fraîche Fleur de Vigne, Caudalie, 22,20 €, 50 ml (des notes d’agrumes, de rose blanche, de melon d’eau, de cèdre et de santal qui enveloppent la peau d’un voile parfumé).

La brume corporelle, les effluves à fleur de peau

La brume corporelle, les effluves à fleur de peau

Ce produit parfume et hydrate aussi la peau. En fait, grâce à l’aromachologie, certaines formules ont un effet bien-être. Ces brumes se vaporisent sur tout le corps, ceci en remplacement de votre fragrance préférée, ou en duo avec une autre senteur pour un résultat plus soutenu.

Dans ce cas, veillez donc à utiliser des sillages qui contiennent les mêmes notes, en évitant que l’effet ne soit trop entêtant. De même, vous pouvez ainsi les masser légèrement.

Notre sélection : Eau Extraordinaire, Clarins, 53 €, 100 ml (une senteur fraîche et florale, qui redonne de la douceur à la peau grâce à l’extrait de kalanchoé et de graines d’acérola). Brume Parfumée Monoï des îles, Adopt’, 8,95 €, 100 ml (naturelle et vegan, elle fleure bon le monoï, la mandarine, le gardénia et la vanille).

Le parfum cheveux… une touche sensuelle

Le parfum cheveux… une touche sensuelle

Désormais, la chevelure est un véritable capteur d’odeurs. Le parfum capillaire diffuse ses effluves au moindre mouvement de tête. Également, ce dernier permet de camoufler les relents de cigarette ou de friture qui peuvent s’imprégner dans les cheveux.

En effet, vous pouvez le vaporiser sur votre brosse ou vos longueurs juste avant le coiffage. Rassurez-vous, les spécialistes ont effectivement conçue ces formules pour ne pas dessécher la fibre capillaire. Choisissez une fragrance qui s’associe à votre parfum préféré.

Notre sélection : Parfum cheveux Irresistible, Givenchy, 48 €, 35 ml (des notes de rose et de bois blond qui reprennent celles du célèbre Irresistible et s’invitent dans la chevelure). Ou enconre, Brume cheveux parfumée Toy 2 Bubble Gum, Moschino, 35 €, 30 ml (des accords de rose et de bubble gum, pleins de féminité et de délicatesse).

Parfum : Les formules sans alcool, le plein de douceur

Parfum : Les formules sans alcool, le plein de douceur

Les peaux sensibles adorent ces formules car elles conviennent à toutes les jours de grand soleil. En effet, l’alcool contenu dans certains parfums a tendance à dessécher l’épiderme.

Attention à ce que votre fragrance ne contienne pas d’ingrédients photosensibilisants, notamment l’huiles essentielles d’agrumes notamment. En fait, si vous vous exposez, ces derniers peuvent provoquer des taches et des rougeurs. Mieux donc vaporiser votre fragrance sur les zones qui restent à l’ombre.

Notre sélection :  Eau D’Hadrien parfum sans alcool, Goutal Paris, 84 €, 100 ml (des notes de citron, cédrat et pamplemousse, associées à l’ylang-ylang et au cyprès).