Pain de mie industriel : Pourquoi vous devez absolument le bannir ?

Tout le monde a forcément du pain de mie dans sa cuisine. Pour information, 9 Français sur 10 en mangent régulièrement. Mais en réalité, que cache sa composition ? La rédaction Leenkus vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce produit et vous donne ses conseils !

Le pain de mie : pratique et bon, mais est-il sain ?

Le pain de mie : pratique et bon, mais est-il sain ?

Une diététicienne expliquera que les pains de mie industriels possèdent en fait une liste d’ingrédients importante et toujours saine : « Il y a 14 ingrédients dans ce pain de mie là et si on prend au hasard celui-ci, on en compte 12. C’est un produit ultra-transformé. Le point noir c’est beaucoup d’additifs qui, consommés en quantité régulière et de manière importante, sont mauvais pour la santé… cela favorise la perméabilité de la barrière intestinale, va augmenter l’inflammation de vos intestins et peut provoquer des maladies chroniques ». Informe ainsi la spécialiste Alexandra Retion.

Des ingrédients éliminés !

Des ingrédients éliminés !

D’ailleurs, afin de rendre le pain de mie moelleux et qu’il se conserve très longtemps… Les fabricants sont donc obligés de mettre un tas d’additifs. Ce qui n’est pas l’idéal pour notre santé !

En revanche, les consommateurs font bien attention à ce qu’il mette dans leur assiette. Ces derniers lisent bien les étiquettes. Alors, certains ingrédients ont été totalement éliminés de certains pains de mie industriels.

« Je trouve quand même que les industriels ont fait des efforts, notamment au niveau du sirop de glucose-fructose, on en trouve de moins en moins. Il n’y a plus de pain de mie avec du sucre blanc et puis plus d’huile de palme, maintenant, ils utilisent de l’huile de colza, qui est bien plus intéressante au niveau nutritionnel ». Explique alors Alexandra Retion.

Quelle est l’astuce pour faire un excellent pain de mie ?

Quelle est l’astuce pour faire un excellent pain de mie ?

« On ne pétrit qu’en première vitesse, plus on pétrit rapide, plus on insuffle de l’air, donc on va avoir un pain de mie très développé, ça ne va pas être que de l’air, nous vendons donc plus de matière que d’air ». Explique alors Thierry Rabineau, Président SAS Boulangerie moderne rabineau.

Vous l’aurez donc compris. Il faut laisser le temps faire son œuvre tout en douceur. Quand le pain de mie est pétri, il faut laisser la pâte reposée et ensuite seulement la malaxer. En effet, les pâtons resteront toute une nuit dans le moule avant la dernière étape.

« On va avoir ce qu’on appelle nous, une fermentation lente, ce qui va développer tous les arômes ». Ajoute aussi Thierry Rabineau.

Enfin, la toute dernière étape consiste à passer à la cuisson. Pour ce faire, passer votre pain de mie dans le four pendant environ  20 minutes à 240 degrés. À la sortie, le résultat sera bien meilleur que les produits industriels. D’ailleurs, les fournisseurs ne peuvent pas suivre ces étapes. Car leur but est de fabriquer le plus vite possible à la chaîne.

Limiter sa consommation !

Limiter sa consommation !

« On n’est pas du tout sur les mêmes couleurs, on a une croûte, là il n’y en a pas… Quand on touche, celle-là est beaucoup plus légère que celle-là. Celle-ci est grasse, elle marque, ici on voit que ça rebondit, là on sent le beurre… là on sent une pâte qui ne contient que des exhausteurs de goût ». Précise ainsi Thierry Rabineau.

De même, la qualité d’un pain de mie va alors avoir un impact sur son prix. En effet, celui de Thierry Rabineau coûte deux fois plus cher que ceux qu’on peut trouver dans la grande distribution.

Dans tous les cas, que ce soit chez votre boulanger ou dans votre magasin habituel… Il est donc préconisé de ne pas en consommer tous les jours. Optez plus pour le pain complet sans graisse et sans sucre !