Olivier Véran : une erreur qu’il a remarqué après sa violente accusation

Olivier Véran

Selon L’Opinion, Olivier Véran aurait commis une «erreur» en s’énervant contre Anne Hidalgo au micro de RTL .

Olivier Véran : une erreur qu'il a remarqué après sa violente accusation

Olivier Véran : Une guerre qui touche à sa fin

Entre Olivier Véran et Anne Hidalgo, le combat se termine. L’un soutient la santé des Français, et l’autre s’en tient à l’économie. Selon le ministre de la Santé, il n’y a pas le temps de tergiverser. Alors que l’épidémie Covid-19 engloutit le pays, toutes les mesures sanitaires doivent être prises. La maire de Paris n’hésite pas à discréditer la fermeture des commerces et librairies de quartier. 

Olivier Véran : Une guerre qui touche à sa fin

En total désaccord avec la maire de Paris

En fait, Olivier Véran a été au micro de RTL le mardi 3 novembre dernier:  “Quand on met en place le couvre-feu à Paris”, elle dit : “Moi, je veux sauver ma Nuit Blanche” et quand on met en place un confinement à Paris, elle ajoute : «Il faut sauver les commerçants, les salles de sport”. La réponse du ministre : “Nous, on veut sauver les Parisiens et plus généralement les Français.» a-t-il déclaré.

En total désaccord avec la maire de Paris

Le ministre de la santé a commis une erreur !

Une imposition du couvre-feu fut instaurée dix jours après la Nuit Blanche 2020, planifiée le 3 octobre dernier. En revendiquant que la santé devrait être une priorité, Olivier Véran s’est en effet, quelque peu emmêlé les pinceaux.

Le ministre de la santé a commis une grave erreur ?

Opinions opposées

Selon ‘L’Opinion’, l’entourage du principal concerné qualifie cette confusion d’une “erreur”. Mais les paroles d’Anne Hidalgo, que Olivier Véran ne pouvait également pas digérer, étaient encore plus soudaines. La réaction du ministre de la Santé reflétera la « fébrilité » du gouvernement.  “C’est pavlovien chez eux. Quand ils sont en difficulté, ils attaquent Anne Hidalgo”, a déclaré Rémi Féraud, le sénateur et chef du groupe du Parti socialiste au Conseil de Paris.

Le ministre a commis une grave erreur ?

Olivier Véran : C’est fini pour de bon !

Avec l’administrateur, la conversation semble s’être interrompue. Comme relaté à “L’Opinion” dans son dernier numéro, paru dans les kiosques ce jeudi 5 novembre, Anne Hidalgo ne cherche donc plus à entretenir de bonnes relations avec le gouvernement. En effet, la maire de Paris l’aurait prévenu. Elle ne prendra en charge aucune action non consultée en amont. D’ailleurs, son premier adjoint, Emmanuel Grégoire, annonçait la couleur : «À chaque conseil de défense, on observe une accélération de l’Histoire, des décisions sont prises sans aucun échange préalable. On ne peut pas demander à la maire de Paris de la solidarité envers des décisions, quand elle n’y a pas été associée un minimum», a-t-il évoqué.


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.