Olivier Véran : Le ministre explose lors de l’assemblée nationale !

Olivier Véran

Lors de l’assemblée nationale, l’état d’urgence sanitaire se voit effectivement restreint par un vote de l’opposition. Olivier Véran pète un câble et explose en plein congrès politique !

Olivier Véran : Le ministre explose à l’assemblée nationale !

Une décision soudaine

Toujours très calme depuis le début de ses fonctions, le ministre français Olivier Véran n’a en fait, jamais réellement dit ce qu’il pensait. Il ne s’était en effet, jamais énervé auparavant, jusqu’au 3 novembre à l’assemblée nationale.

Une décision soudaine

Le ministre perd son sang-froid

En effet, Olivier Véran s’est emporté lors du congrès politique suite à une décision concernant l’état d’urgence sanitaire. L’opposition a donc voté pour la restriction de l’état d’urgence sanitaire et c’est loin de convenir au politicien. Olivier Véran s’est donc énervé et il a perdu son sang-froid lors du congrès politique.

Les arguments d’Olivier Véran !

Les arguments d’Olivier Véran !

Avec des arguments en béton, Olivier Véran se défend avant même d’entendre la décision de l’opposition. « Vous êtes en train de débattre des sujets alors que nos soignants se battent pour sauver des vies », a déclaré le ministre. Il poursuit : « À l’hôpital de Corbeil-Essonnes, dans le service de réanimation, j’ai rencontré des soignants qui étaient déjà présents lors de la première vague ».

Le ministre

Traité de démago

« Ils ont tout donné au printemps dernier et ils étaient fiers d’avoir sauvé des vies », conclut-il. Le ministre a ainsi fait comprendre à tout le monde qu’il pouvaient être touchés par le Covid-19. Il a laissé dire qu’il n’y avait pas que les personnes âgées qui pouvaient attraper la Covid-19. Les membres de l’opposition ont ensuite traité Olivier Véran de « démago » tout en contredisant ses arguments.

Olivier Véran s’emporte !

Olivier Véran : Il s’emporte !

Énervé par la décision de l’opposition, Olivier Véran s’emporte et dit clairement ce qu’il pense. « C’est ça la réalité mesdames et messieurs les députés, si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici ! C’est ça la réalité dans nos hôpitaux ! », déclare le politicien. En outre, le vote de l’opposition a anticipé une fin de l’état d’urgence sanitaire pour le 14 décembre.  Malheureusement pour Olivier Véran, celui-ci voulait une prolongation pour le février 2021.


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !