Oignon : Voici la différence entre les trois couleurs !

Oignon : Voici la différence entre les trois couleurs !

Il n’y a pas que la couleur de l’oignon qui change. La différence est aussi perceptible au niveau de la texture et la saveur. En effet, chaque aliment a ses propres particularités. Et chaque plat nécessite désormais un type d’oignon spécifique. Découvrez ce qui les distingue entre eux pour mieux les cuisiner !

Comment bien choisir vos oignons ?

Comment bien choisir vos oignons ?

Au moment de l’achat, assurez-vous de vérifier leur dureté et leur fermeté. S’ils sont assez lourds en main, n’hésitez donc pas à les prendre. Aussi, évitez d’acheter ceux qui sont trop mous, qui ont une apparence suspecte ou qui dégagent une odeur forte avant même de les peler. Pourquoi ? Généralement ce sont les signes qui suggèrent que l’oignon est pourri.

Hormis les oignons doux, vous pouvez conserver tous les autres types de ce légume pendant des semaines dans votre garde-manger ou un placard frais. Découvrez ci-dessous la différence entre les différents oignons ?

Oignon jaune !

Oignon jaune !

C’est la variété la plus populaire et la plus courante en cuisine. Également appelé « oignon paille », et cultivé partout à travers le monde… C’est un condiment passe-partout qui relève une variété de plats : ragoûts, sauces, gratins, soupes gratinées…

L’oignon jaune se distingue par son goût bien prononcé et équilibré, acidulé et aussi sucré. Parfait pour la cuisson, on peut facilement le caraméliser et le marier aux recettes épicées et acides pour les adoucir. 

Généralement de petite taille, avec une peau assez dure et une couche charnue… Cet aliment est plus délicat au goût que les autres. Très polyvalent, il convient aussi bien pour la friture que la cuisson. En prime, il se conserve plus longtemps que les oignons rouges. A stocker à l’abri de la lumière, dans un endroit frais et sec.

Oignon blanc !

Oignon blanc !

Moins fréquent que le précédent en cuisine… L’oignon blanc n’apparaît qu’en période chaude, au printemps et surtout en été. Souvent de petite taille, avec une peau fine et une chair très concentrée en eau. Aussi appelé « oignon nouveau », il a ainsi la particularité d’être très croquant. 

Riche en soufre et en sucre, il dégage une odeur forte qui irrite un peu les yeux. Toutefois, sa saveur reste plus douce et moins piquante que celle de l’oignon jaune. Ainsi, cuite de la même manière que l’oignon jaune.. Mais elle a meilleur goût lorsqu’elle est moulue, hachée ou finement émincée pour agrémenter les salades.

Le rouge !

Le rouge !

À mi-chemin entre le rose et le violet.. Cette variété qu’on appelle ainsi « oignon rouge » détient un goût plutôt similaire à l’oignon jaune. Sa peau est légèrement moins délicate et charnue. Particulièrement acide et croquant, on le déguste volontiers cru dans les salades, les sandwichs et les burgers. Mieux vaut donc l’éviter dans les plats cuisinés chauds. Au contraire, en rondelles, ce condiment apporte une bonne dose de fraîcheur et de croquant aux papilles.

Alors si vous le trouvez trop acidulé et que vous souhaitez l’adoucir avant de le manger cru… On vous recommande de le faire tremper une dizaine de minutes dans un bol d’eau froide avant de le consommer. Il sera ainsi beaucoup moins piquant !

Maurice Louis

Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.