Nicolas Sarkozy : Il tacle François Hollande son éternel adversaire !

Nicolas Sarkozy tacle François Hollande

Lors d’un entretien avec Ruth Elkrief diffusé sur “BFM TV” vendredi 13 novembre, Nicolas Sarkozy est revenu sur la crise sanitaire qui affecte actuellement la France. S’il ne veut pas critiquer Emmanuel Macron, l’ancien président n’a pas hésité à tacler son éternel adversaire François Hollande.

Nicolas Sarkozy tacle François Hollande, son éternel adversaire!

Des tensions entre les deux anciens présidents 

Entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, le courant n’est effectivement jamais passé. Dans une interview diffusée sur la chaîne de BFM TV vendredi 13 novembre dernier, le mari de Carla Bruni a été interrogé sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement.

Des tensions entre les deux anciens présidents

Interview de Nicolas Sarkozy

Lors de l’interview, l’ancien président Nicolas Sarkozy, n’a pas voulu trop critiquer Emmanuel Macron, mais n’a pas hésité à tacler François Hollande. 

Des tensions entre les deux anciens présidents

Une certaine animosité

« J’ai connu et vécu beaucoup de crises et je n’appréciais pas à l’époque les conseillers de l’extérieur. Ceux qui critiquent, mais qui ne sont pas au volant.  Donc moi je ne critique pas. N’est pas Monsieur Hollande qui veut. Je ne critique pas parce que je sais que c’est difficile », a déclaré Nicolas Sarkozy.  Il n’est donc pas rare que l’ancien président de la République ne cache jamais son animosité envers son successeur en 2008.

Nicolas Sarkozy très direct et franc

Au point de se haïr ? 

Nicolas Sarkozy : « Je suis donc passé d’une période où Monsieur Hollande n’avait qu’une idée en tête ! Défaire ce que j’avais fait et me créer tous les problèmes possibles par tous les moyens imaginables. A une période où l’actuel titulaire de la fonction présidentielle adopte envers moi un comportement simplement républicain ». Avait-il ainsi déclaré lors d’une interview dans Paris Match.

Au point de se haïr ?

Nicolas Sarkozy: tout les oppose 

En fait, si il a beaucoup de mal à soutenir son successeur, François Hollande lui le rend bien. Complètement opposés, les deux hommes ne partagent ni les mêmes opinions politiques ni la même façon d’agir. Au pouvoir en 2013, François Hollande n’avait pas invité Nicolas Sarkozy lors du retour de Florence Cassez sur le territoire français. Une libération pour laquelle l’ancien président avait beaucoup œuvré !


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.