Nicolas Sarkozy – Il a interrompu un homme politique « en plein ébat » !

Nicolas Sarkozy - Il a interrompu un homme politique « en plein ébat » !

Cyril Hanouna recevait un patron de club libertin dans “Touche pas à mon poste”, un patron de club libertin, le mercredi 12 mai. En effet, ce dernier avait des anecdotes à raconter. Notamment une concernant Nicolas Sarkozy, l’ancien président de la République.

Des anecdotes croustillantes !

Des anecdotes croustillantes !

Mardi 11 mai, Jean Lassalle a une nouvelle fois fait une sortie lunaire à l’Assemblée nationale. En effet, ce dernier a été repris par la présidente de séance après des propos inattendus.

Touche Pas à Mon Poste

Les lieux d’échangisme ou de libre-échangisme sont restés ouverts durant tout le confinement

« Les plus anciens d’entre nous savent que les lieux d’échangisme ou de libre-échangisme sont restés ouverts durant tout le confinement.  De très nombreux de nos collègues y avaient leurs habitudes dans des mandats précédents et je ne compte même pas les ministres », a-t-il lâché. Cependant, l’équipe de “Touche pas à mon poste” était très intéressé par cette intervention. Par ailleurs, Cyril Hanouna a invité le patron d’un club libertin nommé Bruno Henckes, ce mardi 11 mai.

Bruno Henckes

Des anecdotes croustillantes !

« On sait très bien que les hommes politiques, comme les présentateurs télé, les artistes ou les chanteurs viennent, a affirmé le chef d’entreprise.  Il y en a beaucoup ». En outre, tout le monde voulait des anecdotes et Bruno Henckes a accepté d’en raconter quelques-unes.

Nicolas Sarkozy appelle un politique très occupé

Nicolas Sarkozy appelle un politique très occupé

« Il nous est arrivé une histoire, je vais vous la raconter… C’était sous l’ère Sarkozy, a commencé le patron de club libertin.  Nous avons un homme qui nous a laissé son portable à l’accueil. En effet, des fois les parents laissent les enfants à la maison et nous laissent les portables au bar au cas où.  Ce monsieur était très sympa, il nous dit “Gardez-moi mon portable”, très posé ». Ensuite, Bruno Henckes a poursuivi : « A un moment, le téléphone a sonné et on a vu s’afficher sur le portable au bar. “Monsieur le président Sarkozy”, s’est-il souvenu.  On s’est dit que ça devait être important, donc on a été chercher le monsieur en plein ébat ».

Bruno Henckes

Puis, il continue : « On lui a dit que le portable avait sonné et qu’on ne pouvait pas dire ce qui s’était affiché, a raconté Bruno Henckes.  Après, on l’a reconnu, c’était effectivement… » Cyril Hanouna l’a interrompu : « Un politique ? » Par ailleurs, le patron de club libertin a confirmé. « Il y a de tout, vous savez, c’est ouvert à tout le monde, a-t-il assuré.  A partir du moment où on est majeur, le libertinage c’est un plaisir, un loisir. Il ne faut pas se faire une idée malsaine du libertinage ».


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !