HomeDiversVictime de racisme, Nacer Bouhanni pousse un coup de gueule !

Victime de racisme, Nacer Bouhanni pousse un coup de gueule !

Sur son compte Instagram, Nacer Bouhanni a reçu une vague d’insultes suite à une course. Le jeune homme n’en peut plus ! Victime de racisme, Il pousse un gros coup de gueule sur ses réseaux sociaux.

Nacer Bouhanni victime de racisme : Il pousse un coup de gueule !

Des insultes racistes de plus en plus fréquentes dans le milieu sportif !

Comme tous les personnages publiques, Nacer Bouhanni a reçu des messages d’insultes racistes et des critiques sur ses réseaux sociaux. Outré, il décide de réagir et de porter plainte.

Des insultes racistes de plus en plus fréquentes dans le milieu sportif !

Le racisme dans le sport

En effet, il y a un bon moment que les insultes racistes font surface dans le milieu du sport. Cela a commencé par le défenseur français de Valence, Mouctar Diakhaby lorsqu’il été victime d’insultes racistes de la part de l’un de ses adversaires et a ensuite quitté le terrain.

Nacer Bouhanni

Nacer Bouhann reçoit des messages d’insultes

Le 21 mars dernier, Nacer Bouhanni n’a pas réussi une course, ce qui a engendré sa disqualification. Les français l’ont donc accusé de tasser un autre coureur contre la barrière. Depuis, le jeune homme ne cesse de recevoir des messages d’insultes de la part des haters sur ses réseaux sociaux.

Nacer Bouhanni : « C’est comme une cicatrice qui est fermée. »

Nacer Bouhanni : « C’est comme une cicatrice qui est fermée. »

Aujourd’hui, Nacer Bouhanni considère que ceci va trop loin et il décide de réagir : « C’est comme une cicatrice fermée, et là en fait elle s’est rouverte petit à petit au fil des jours, et c’est ça qui fait mal. Si ça n’avait duré que deux ou trois jours, et que ça avait été 10-15 messages, ce qui m’est déjà arrivé, je n’aurais rien dit, mais quand votre téléphone sonne sans cesse et que vous avez des amis qui vous envoient. »

Le sprinteur

Suite à ce pousse gueule, le sprinteur d’Arkea Samsu a reçu une vague de support par l’Union Cycliste Internationale. Dans un communiqué, l’UCI explique : « Quelle que soit la gravité de la faute commise par Nacer Bouhanni – laquelle a d’ailleurs poussé l’UCI à saisir sa commission disciplinaire et à demander l’imposition de sanctions à l’encontre de ce dernier -, rien ne justifie en effet les insultes dont il a été la victime les jours suivant le geste qui lui est reproché. Est-il précisé. L’UCI tient à réaffirmer son engagement inconditionnel contre toute forme de discrimination, quels qu’en soient les motifs. » Alors qu’en pensez-vous ?

Imane Benlimam
Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !
SUGGESTIONS