Moundir – 4 jours en réa, poumons infectés à 75%,18 kilos perdus…

Moundir - 4 jours en réa, poumons infectés à 75%,18 kilos perdus...

Mercredi 7 avril 2021, Moundir a donné des nouvelles de son état de santé. Après deux semaines passées à l’hôpital à cause de la Covid-19, l’aventurier n’a plus la même apparence.

Une épreuve difficile !

Une épreuve difficile !

Touché sévèrement par la Covid-19, Moundir ne pensait certainement pas se retrouver dans cette situation un jour. C’est le 23 mars dernier que les fans de l’ancien aventurier de Koh-Lanta ont appris donc la triste nouvelle. Après plusieurs jours sans nouvelles sur les réseaux sociaux, sa femme Inès a annoncé son hospitalisation.

Moundir sous oxygène !

Moundir sous oxygène !

“Il reçoit tous les soins nécessaires pour le soigner contre la Covid.  Il est sous oxygène mais il est très courageux, il revient de très très loin. C’est sa nature il ne lâchera jamais rien”, avait donc précisé la maman de ses trois enfants. 

Moundir a enfin vu le bout du tunnel !

Moundir a enfin vu le bout du tunnel !

Mais l’état de Moudir s’était malheureusement aggravé. En fait, les médecins avaient émis l’hypothèse de le placer en service de réanimation. Chose qui est finalement arrivée, l’aventurier a effectivement passé quatre jours en réanimation. “Je m’étais fait une raison à accepter ma mort après que mes poumons ont été touchés à 80% suite à la Covid-19”, a-t-il écrit, une fois rétabli, sur ses réseaux sociaux.

Le chemin est long pour Moundir !

Le chemin est long pour Moundir !

Enfin de retour chez lui. Mais Moundir le sait, il n’est cependant pas tout à fait sorti d’affaire. Il va lui falloir donc du temps et de la patience pour retrouver son corps d’avant. À travers un post Instagram publié ce mercredi 7 avril 2021, l’aventurier a révélé donc avoir perdu beaucoup de poids durant ses 15 jours d’hospitalisation.

18 kilos de perdus !

18 kilos de perdus !

“15 jours d’hospitalisation, 4 jours de réanimation, 18 kilos de perdus, 60% de ma masse musculaire partie, poumons infectés à 75%”, a-t-il d’abord rappelé. Et de confier ce qui l’attendait : “Réapprendre à marcher, réapprendre à respirer, réapprendre à se laver, réapprendre à trouver le sommeil. Non, non, cela n’arrive pas qu’aux personnes âgées.” Une difficile convalescence qui attend Moundir. Toutefois, ce dernier peut désormais compter sur le soutien inconditionnel de sa femme Ines.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.