Mobile : Comment éviter la surfacturation à l’étranger

Échanger SMS, appeler, surfer sur Internet … Nos conseils pour utiliser son mobile au-delà à l’étranger en évitant une surfacturation astronomique.

Utiliser le mobile hors d’Europe, prudence !

Utiliser le mobile hors d’Europe, prudence !

Il est vivement conseillé de vérifier les conditions de votre contrat sur votre espace client en ligne avant de vous rendre dans un pays n’appartenant pas à l’Espace économique européen. Ou à défaut de contacter votre opérateur. En effet, dans certains pays non européens, le nombre de forfaits autorise les communications et l’utilisation des données mobiles. Mais la liste des destinations concernées et les conditions d’usage varient d’un contrat à l’autre.

D’ailleurs, les Etats-Unis comptent parmi les destinations les plus souvent « offertes » par les opérateurs. Mais moins fréquemment le Canada. Plus près de la France, la Suisse, pays non membre de l’Espace économique européen, n’est effectivement pas incluse dans un grand nombre d’abonnements.

Bon à savoir ! Hors d’Europe, les prix des SMS, des MMS, des appels et des données mobiles sont libres, et peuvent ainsi flamber. Attention en particulier au coût de la connexion internet.

Mobile : Des garde-fous à activer

Mobile : Des garde-fous à activer

En Europe ou hors frontières, à votre arrivée dans un pays étranger… Votre opérateur doit donc vous adresser un SMS détaillant les tarifs hors forfait appliqués sur place. Ainsi que la consommation de données mobiles autorisée.

Alors une fois sur place, vous ne recevrez un message d’alerte que lorsque votre surfacturation atteindra 50 € hors taxes (60 € TTC). De même, si votre forfait mobile n’autorise aucune consommation de données dans votre destination, avant votre départ, pensez à désactiver l’option « données à l’étranger » ou « données mobiles en itinérance ». Ceci dans les réglages ou paramètres de votre téléphone.

Bon à savoir ! À défaut, et même si vous n’utilisez aucun service de streaming et ne vous connectez pas à internet dans un pays étranger… Les éventuelles mises à jour et les applications qui travaillent en « tâche de fond » et se connectent automatiquement au réseau peuvent entraîner une surfacturation ruineuse.

Des alternatives parfois coûteuses

Des alternatives parfois coûteuses

Votre pays de destination n’est pas compris dans votre forfait ? Pas de panique. Vous pouvez souscrire auprès de votre opérateur un pack comprenant un certain volume de SMS-MMS, d’appels et de données mobiles. Ceci pour une période donnée.

Mais qui dit service dit prix. Effectivement, ces formules ont un prix. Par exemple, 29 € pour des appels et SMS illimités et 10 Go d’internet mobile pendant 31 jours avec le Pass USA/Canada de Orange. Et 25 € pour seulement 30 minutes d’appels, 200 SMS et 200 Mo d’internet mobile pendant 7 jours avec le pack séjour USA de SFR.

Bon à savoir ! Dans certains pays, pour un séjour de plusieurs semaines.. Il peut être plus intéressant de souscrire directement un abonnement local. Et les personnes rencontrées sur place pourront vous appeler sans surcoût.

Changer de forfait mobile, oui mais...

Changer de forfait mobile, oui mais…

Forfait mobile : pour éviter tout surcoût lors d’un voyage hors de l’espace économique européen.. Vous pouvez alors envisager de changer de forfait en choisissant une formule incluant votre pays de destination. Toutefois, n’hésitez pas de vérifier que ce contrat offre les mêmes avantages que votre forfait actuel, et sans surcoût, ou que vous pourrez vous réabonner aux mêmes conditions à votre retour.