Migraine de l’enfant : Voici les signes alarmants !

Migraine de l’enfant : Voici les signes alarmants !

La migraine d’un enfant ne ressemble pas vraiment à celle de l’adulte. C’est pourquoi il est important de bien savoir les repérer. Lisez la suite !

Migraine de l’enfant  !

Migraine de l’enfant  !

Entre 5 et 10% des enfants souffriraient de migraine. Ces troubles peuvent débuter très tôt. « On s’est aperçu qu’elles pouvaient apparaître très précocement, dès les premières heures de vie. On pense même que certaines coliques du nourrisson pourraient être des manifestations précoces de crises de migraine ». Explique le Dr Anne Donnet, neurologue à l’hôpital de La Timone (Marseille).

Mais qu’est-ce qui distingue une migraine d’un mal de tête ? « Il s’agit en effet d’épisodes de crise survenus au moins cinq fois et qui ont un caractère répétitif ». Développe l’experte.

Des migraines différentes de celles de l’adulte

Des migraines différentes de celles de l’adulte

Comme cité ci-dessus, les crises de migraine chez les enfants peuvent se manifester de façon bien différente de celles de l’adulte. En effet, contrairement à ce dernier qui souffre d’une céphalée unilatérale… Chez l’enfant, le mal de tête reste bilatéral, bi frontal. À savoir que la douleur se localise au niveau du front des deux côtés.

Comme chez l’adulte, on note une intolérance au bruit et à la lumière. Mais la migraine peut également se manifester par des nausées et des vomissements. Les vomissements cycliques présentent par exemple un symptôme caractéristique fréquent chez l’enfant.

De manière régulière, tous les un ou deux mois par exemple, votre enfant fait une crise de vomissements importants. Parfois jusqu’à 4 fois dans l’heure. Ceci à cause de la migraine. Celle-ci peut aussi se traduire par des vertiges.

« C’est souvent ainsi que les parents repèrent le début de la crise. L’enfant s’arrête de jouer et il devient tout pâle ». Déclare la spécialiste. Comme chez l’adulte, la migraine peut s’accompagner d’auras : phénomènes visuels (taches lumineuses…), fourmillements, troubles du langage.

Des symptômes pas toujours pris au sérieux

Des symptômes pas toujours pris au sérieux

Plus courtes chez l’enfant, les crises de migraine peuvent donc durer 2h environ. « Les enfants ne sont pas toujours pris au sérieux car le sommeil est très réparateur pour eux. Deux heures après, ils peuvent jouer comme si de rien n’était. » Précise le Dr Anne Donnet.

Pratique d’une activité physique, modification du temps de sommeil, contrariétés, soucis dans la famille… Les migraines sont souvent déclenchées par un changement de rythme. « C’est aussi une des raisons pour lesquelles ce n’est pas toujours facile à repérer chez les plus petits ». Explique la neurologue avant d’ajouter ainsi : « Prenons le cas d’un enfant qui s’est levé tard le week-end. Le lundi matin, le réveil sonne plus tôt et ce changement de rythme occasionne une crise de migraine. L’enfant se plaint de douleurs de ventre. Les parents mettent cela sur le dos d’une petite anxiété à l’idée d’aller à l’école. »

Migraine : Les bons réflexes en cas de crise

Migraine : Les bons réflexes en cas de crise

Crise migraine : Conseillez votre enfant de stopper son activité et de s’allonger dans un endroit calme dans la pénombre. Incitez-lui ensuite à se reposer. « Contrairement aux adultes pour qui l’endormissement est difficilement compatible avec un mal de tête, l’enfant a plus de facilité. Le sommeil est réparateur et c’est le meilleur des traitements » ? Explique la spécialiste.

Maurice Louis

Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.