Michel Drucker agacé en direct devant cette affirmation de Tristan Waleckx

Ce jeudi 3 février 2022, l’émission ‘Complément d’enquête’ s’est donc penchée sur les relations souvent étroites entre certains people et politiques. Invité à conclure le reportage… Michel Drucker n’a vraisemblablement pas apprécié de devoir répondre aux questions insistantes de Tristan Waleckx sur ses liens avec Nicolas Sarkozy. Lisez la suite !

Faudel a dû quitter la France en soutenant Nicolas Sarkozy

Faudel a dû quitter la France en soutenant Nicolas Sarkozy

Ce jeudi 3 février, Tristan Waleckx a donc invité le célèbre animateur Michel Drucker dans son émission ‘Complément d’enquête’. Ce dernier numéro s’est donc intéressé de près aux relations que les politiques entretiennent avec les people. En effet, si certains artistes ont effectivement bénéficié de plusieurs services en apportant publiquement leur soutien à des candidats à l’élection présidentielle… D’autres comme Faudel l’ont payé très cher.

Victime de nombreuses menaces après avoir soutenu la candidature de Nicolas Sarkozy en 2007… L’interprète du tube ‘Tellement je t’aime’, aujourd’hui âgé de 43 ans, a donc préféré quitter la France. « Moi Nicolas, tellement je t’aime, je pense à toi. En tout cas, toute ma famille est avec toi. Et comme on dit chez nous « Inch’Allah », je n’ai aucun doute ». Avait déclaré le chanteur lors d’un meeting de l’homme de droite, avant de le prendre dans ses bras.

Cette information fermement démentie par Michel Drucker

Cette information fermement démentie par Michel Drucker

Invité en fin d’émission à répondre aux questions de Tristan Waleckx… Michel Drucker a lui aussi vécu une mésaventure après s’être exposé en train de faire du vélo avec la mari de Carla Bruni, Nicolas Sarkozy.

« J’avais fait beaucoup de photos avec Sarkozy, parce que j’adorais faire du vélo et je pédalais souvent avec lui », a-t-il expliqué. Et d’ajouter ainsi : « Ça m’a coûté des ennuis de faire du vélo avec lui. À l’époque, je construisais une maison en Provence. Et vous savez comment sont les villages… surtout au pays de Pagnol. La rumeur disait que mon permis de construire n’était pas totalement très clair et que j’avais sans doute bénéficié du soutien de Sarkozy. » Ce qui était totalement faux, a rappelé Michel Drucker.

"Pas du tout ! C'est bidon tout ça !"

« Pas du tout ! C’est bidon tout ça ! »

En fait, l’anecdote aurait pu s’arrêter là. Mais le présentateur de ‘Complément d’enquête’ a embrayé en lançant : « Ça a été validé par le Conseil d’État, mais il y a le gouvernement de Nicolas Sarkozy à l’époque qui vous avez effectivement apporté son soutien dans la procédure judiciaire. »

Une affirmation qui a fait bondir Michel Drucker qui a martelé à son tour :  « Pas du tout ! C’est bidon tout ça ! ».

Michel Drucker met les choses au clair !

Michel Drucker met les choses au clair !

Et quand Tristan Waleckx a évoqué ensuite une lettre écrite par Cécile Duflot disant que le gouvernement n’avait pas à s’immiscer dans ce genre d’affaire privée… Michel Drucker, 79 ans en a profité pour mettre les choses au clair. Une bonne fois pour toutes !

« Jamais un gouvernement quel qu’il soit, un ministère y compris celui de l’Environnement, ne s’est immiscé dans un dossier sans intérêt et le Conseil d’État a été catégorique là-dessus. Le Conseil d’État ce n’est pas une institution légère ! », a précisé ainsi l’animateur de Vivement dimanche. Et vivement la fin de l’émission !