Marion Bartoli : La championne de tennis fête son 36e anniversaire !

Marion Bartoli

Marion Bartoli célèbre son 36ème anniversaire le 2 octobre sous le signe de l’espoir. En effet, la championne de tennis accouchera cette année de son premier bébé avec le footballeur belge, Yahya Boumediene.

Marion Bartoli : La championne et maman fête son 36e anniversaire !

Marion Bartoli, un anniversaire spécial !

La championne a longtemps caché sa lutte contre l’anorexie en mentionnant une “bactérie qui avait atteint son estomac et attaqué ses intestins”. Elle avait peur que cette dernière lui cause un arrêt du cœur.

Marion Bartoli, ayant perdu plus de 30 kilos en un an, et dont la mort a failli survenir en 2016, célèbre donc son trente-sixième anniversaire le 2 octobre 2020 ! Une date d’anniversaire qu’elle considérere comme une véritable victoire.

Marion Bartoli, un anniversaire spécial !

Marion Bartoli et Yahya Boumediene

Pour une bonne cause, la victorieuse du tournoi de Wimbledon 2013 a réalisé son rêve de bonheur, en privé. En couple avec le footballeur belge Yahya Boumediene depuis 2019, la championne a révélé en mai dernier qu’elle était enceinte de leur premier enfant !

Au sujet de son homme, Marion Bartoli s’est confessé dernièrement : “Je suis avec un homme que j’aime vraiment, qui me manque quand je ne suis pas avec lui pendant une journée”.

Une relation amoureuse qui survient juste au bon moment après le cauchemar que la championne a vécu en compagnie de son ancien partenaire…

Marion Bartoli et Yahya Boumediene

Marion, une absence de réaction !

En fait, dans un livre, réalisé avec Géraldine Maillet “auteur et chroniqueuse de Cyril Hanouna”, Marion Bartoli évoque cette relation dévastatrice à laquelle elle a failli perdre la vie.

Une absence de réaction !
U

Au moment de la publication de son autobiographie “Renaître”, aux Éditions Flammarion.

Elle a ainsi confié à France 2 : “Le plus fou dans le fait d’y repenser, c’est mon absence de réaction. Et c’est aussi mon message aujourd’hui (…) J’ai accepté avec docilité ce qu’il m’a dit. (…) Pour me détruire, il m’a dit que tout ce que je faisais n’était pas suffisant”.

Une absence de réaction !

Un parcours trop long !

Dans le livre “Renaître”, elle évoque ainsi sa descente aux enfers :

“Plus je perds du poids, plus je disparais et je sens que la fin proche m’apaise. Mon estomac a une gangrène, je ne suis qu’au stade de la fin. Ma bouche ne peut plus mâcher, mon estomac également ne peut plus digérer. Je ne suis plus donc qu’un frisson, une ombre, un spectre”.


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.