Marc Ladreit de Lacharrière défend la culture face à Sonia Mabrouk !

Marc Ladreit de Lacharrière défend la culture face à Sonia Mabrouk !

Marc Ladreit de Lacharrière, invité spécial de Sonia Mabrouk dans l’émission matinale “L’Interview Politique” sur Europe 1 . Le PDG du groupe Fimalac Entertainment, évoqua les graves difficultés posées par les nouvelles mesures du gouvernement, concernant le secteur de la culture.

Marc Ladreit de Lacharrière affronte Sonia Mabrouk !

Les nouvelles mesure tuent la culture !

Marc Ladreit de Lacharrière a publié sa tribune dans “Le Monde” le 12 octobre. Il a souligné en effet, que le secteur de la culture sera de nouveau très touché par les nouvelles mesures gouvernementales visant á lutter contre la propagation du coronavirus. En effet, le PDG du groupe “Filamac Entertainment” a l’air très déterminé. Il tient à soutenir les artistes impactés par la fermeture de théâtres, de salles de concert ou de cinémas. En outre, il est prêt à interpeller le gouvernement sur leurs récentes décisions.

Les nouvelles mesure tuent la culture !

Des règles plus drastiques qu’ailleurs

Pour discuter des nouvelles décisions du gouvernement et du monde du divertissement qu’il juge effectivement, en péril. Marc Ladreit de Lacharrière se présente en invité d’honneur à l’Interview politique de la journaliste Sonia Mabrouk. Ce dernier se diffusé le 16 octobre 2020 à 8h15 sur Europe 1.

Des règles plus drastiques qu'ailleurs

Marc Ladreit : Une décision illogique 

En effet, l’homme d’affaires, âgé de 79 ans, défendra clairement les mêmes idées que celles publiées dans sa tribune dans “Le Monde”. Il n’inclut pas la fermeture des salles et cinémas. La distance sociale y est bien mieux contrôlée que dans d’autres sphères de la société : “Nos spectateurs arrivent en transports en commun où la distanciation est une illusion. Le public dans nos salles bénéficie de règles plus drastiques que nulle part ailleurs !”, expliquait-il en début de semaine. Pour le PDG et fondateur du groupe Fimalac (médias numériques, hôtellerie et casinos, finance…), il serait ainsi plus intelligent de “déléguer aux professionnels du spectacle l’application de normes sanitaires adaptées et responsables”.

Marc Ladreit : Une décision illogique

Marc Ladreit : Le secteur de la culture affaibli !

Marc Ladreit de Lacharrière, très préoccupé par l’avenir de la culture française. Il a également soulevé d’autres points qui, selon lui, méritent des changements et des ajustements. Comme il le souligne d’ailleurs à juste titre. “Le public est attentif aux artistes en streaming depuis le début de la crise sanitaire (ne pouvant pas les voir sur scène)”. Le public, privé de scène, les a écoutés en streaming. Mais le système de redistribution est unique. “Lorsque vous payez un abonnement pour consommer de la musique via une plate-forme, le prix de votre abonnement ne revient pas directement aux artistes que vous avez réellement écoutés, car distribué au prorata des écoutes globales de cette plate-forme”. Un fidèle auditeur de variété française rémunère ainsi des artistes de rap américains, car leur audience est très large. C’est anormal et cela doit cesser”, explique-t-il ainsi.

Marc Ladreit : Le secteur de la culture affaibli !

Rendez-vous demain sur Europe 1

Un autre point important. L’homme d’affaires de 79 ans affirme : “Le gouvernement devrait définir un droit unique afin de protéger les producteurs de spectacles”. “ Il y a urgence ! (…). Il trouve tout à fait anormal que l’industrie phonographique détienne des droits légitimes quand il s’agit d’un disque qu’il contribue à financer. Le producteur de spectacles ne soit par devenir un ayant-droit pour le spectacle qu’il finance !”, déclare Marc Ladreit. Le chef de l’État écouter a-t-il ses paroles ?


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.