Maison : Des réflexes pour évincer les bactéries

Maison : Des réflexes pour évincer les bactéries

La manière dont nous prenons soin de notre maison a un impact sur la présence éventuelle des bactéries. Voici nos conseils pour se garantir un environnement 100 % santé.

Repérer les zones à risque de votre maison !

Repérer les zones à risque de votre maison !

Une enquête réalisée par Eléphant Maison en 2020 a montré que nous consacrons cinq jours et seize heures par an aux tâches ménagères. En dépit de cet indéniable investissement, certains endroits de la maison échappent à notre radar. Ces derniers deviennent malheureusement des terrains de jeu où les bactéries se multiplient joyeusement !

En effet, ce n’est pas le fameux siège des toilettes qui représentent le pire vecteur d’indésirables. Les verres à dents en abritent respectivement 50.000 fois plus et les brosses à cheveux 4.000. Aussi, gare à la serviette de toilette que l’on partage avec ses proches. L’éponge et les torchons atteignent ainsi des records, renfermant ente autre des salmonelles et des Escherichia coli.

Garder son linge au chaud !

Garder son linge au chaud !

Les virus et bactéries adorent le froid. Les réflexes gagnants ? Pour les éradiquer de la maison, il est judicieux, surtout lors des périodes où ils circulent beaucoup d’augmenter le thermostat de vos lessives. Ceci en le réglant sur 40 degrés plutôt que 30 pour les textiles de couleur. Si vous recourez à un produit désinfectant voire soixante degrés, comme le préconise le Haut conseil de la santé publique (HCSP). Votre lave-linge dispose d’une fonction séchage ? Utilisez-la donc pour évacuer complètement l’eau, qui favorise la prolifération bactérienne.

Miser sur le rangement de votre maison !

Miser sur le rangement de votre maison !

Il est important de ranger au maximum. Une maison ou un espace bien dégagé et organisé est beaucoup plus facile à laver. Il faut savoir que les virus et bactéries se cachent aussi dans la poussière domestique.

Les réflexes gagnants ? Cibler tout particulièrement l’entrée et ses recoins, périmètre où convergent les micro-organismes que vous et votre entourage ramenez de l’extérieur à la maison. Aussi, les pièces d’eau, où une trop grande accumulation d’objets dans une ambiance humide leur permet de proliférer. Attention, ne laissez pas votre sac à main n’importe où. Souvent posé au sol pendant la journée, ce dernier transporte lui aussi beaucoup d’ « intrus » !

Faire circuler l’air !

Faire circuler l’air !

Pour assainir sa maison, l’aération reste le plus simple des gestes à réaliser. Mais malheureusement, on l’oublie souvent. Il faut donc ouvrir ses fenêtres sans modération. Il convient de sacrifier à ce rituel deux fois par jour, matin et soir, pendant un quart d’heure.

Les réflexes gagnants ? Il faut s’assurer que les systèmes de ventilation, grilles et filtres, sont propres et non obstrués. Ces habitudes salutaires, ont aussi pour vertu d’atténuer l’humidité de l’air, propice à l’émergence des virus, bactéries, champignons et moisissures.

Traquer les émanations de cigarettes !

Traquer les émanations de cigarettes !

Pour préserver votre maison de tout ce qui encourage les maladies ORL… Il faut veiller à ne pas subir non plus les fumées des autres. En effet, les gaz et particules qu’elles dégagent se diluent dans l’atmosphère. Elles vont ensuite se lover sur les tissus et vêtements et y subsistent pendant plusieurs jours consécutifs.

Même inhalées passivement, elles attaquent ensuite dans vos poumons les lymphocytes T. Ces super cellules qui assurent dans le corps la réponse immunitaire, altérant ainsi leurs capacités à combattre les virus et bactéries.

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.