Maeva Ghennam.. Déprimée après son emménagement à Dubaï ?

Maeva Ghennam déprimée

Après être victime d’agression à l’arme blanche, Maeva Ghennam a quitté la France pour s’installer à Dubaï. En revanche, la jeune femme ne vit toujours pas très bien.. Venez découvrir pourquoi !

Maeva Ghennam : Déprimée après son emménagement à Dubaï ?

Maeva Ghennam en dépression..

Ce mercredi 16 décembre 2020, Maeva Ghennam a partagé ses snaps habituels sur Snapchat mais cette fois-ci avec une mine triste. En effet, la candidate phare des Marseillais a confirmé qu’elle était en manque de sa famille et ses amis : « La vérité de chez vérité, c’est que je ne suis pas sûre de pouvoir tenir… D’emménager ici. » déclare-t-elle.

Maeva Ghennam en dépression..

Le mal du pays

Ensuite, elle a expliqué que ça lui faisait de la peine de fêter Noël loin de sa famille. Malgré qu’elle soit maintenant accompagnée de son ami Akram, Maeva Ghennam affirme qu’elle a plus que jamais, le mal du pays.

Maeva Ghennam

Maeva Ghennam a perdu ses repaires

En outre, la jeune femme a tenu à préciser qu’elle peine à trouver ses repères. Jusqu’à présent la marseillaise est hébergée par Manon et Julien Tanti, le temps de trouver sa propre maison.

La marseillaise

Marseille lui manque

Par ailleurs, la première fois que Maeva Ghennam se sépare de son pays, ses proches, et surtout sa mère. La belle brune est bien quelqu’un de très proche à sa famille, et sa mère l’a toujours aidé dans toutes les étapes de sa vie. Alors que dorénavant elle vit seule à Dubaï, elle est totalement perdue. Et forcément, Marseille commence à lui manquer aussi : « Je ne suis pas très bien. C’est compliqué. Marseille me manque, ma vie me manque, mes habitudes à Marseille… Mes amis de Marseille. »

Maeva Ghennam à Dubaï

Seule pour les fêtes ?

Seule sans famille à Dubaï, Maeva Ghennam passera-t-elle son premier Nöel loin de ses proches ?

La candidate phare des marseillais

En effet, la jeune femme a prévu d’inviter sa famille à Dubaï pour célébrer les fêtes au soleil. Néanmoins, les choses ne se sont pas passées comme elle avait planifié vu qu’elle n’a toujours pas trouvé de maison. « J’avais trop planifié les choses. Je m’étais dit en une semaine je fais mes papiers, en une semaine j’ai ma maison. J’achète ma voiture, je prends un billet d’avion à toute ma famille et je fais un grand Noël avec toute ma famille ici. Mais ça s’est pas du tout passé comme prévu ! Mais bon c’est la vie, je vais m’y faire. »


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !