HomeDiversLucie Bernardoni de Star Academy. La chanteuse victime d'AstraZeneca...

Lucie Bernardoni de Star Academy. La chanteuse victime d’AstraZeneca…

Vaccinée avec AstraZeneca, Lucie Bernardoni a développé des effets secondaires. L’ancienne finaliste de la “Star Academy” a ainsi fait une mise au point sur les réseaux sociaux.

Une première dose du vaccin pour Lucie Bernardoni !

Une première dose du vaccin pour Lucie Bernardoni !

Le 22 mars, Lucie Bernardoni a reçu sa première dose du vaccin seulement quelques jours après d’intenses débats sur l’AstraZeneca. La chanteuse n’a que 34 ans mais elle fait désormais partie des personnes à risques. Cette dernière souffre d’une maladie génétique appelée ‘le syndrome d’Ehlers-Danlos’.

Lucie Bernardon est la preuve de contraire !

Lucie Bernardoni est la preuve de contraire !

Victime d’effets secondaires, Lucie Bernardoni avait publié un message qui avait fait l’effet d’une bombe. En fait, la jeune brune avait dénoncé ce qu’elle estimait être un mensonge de la part de Martin Blachier. Le médecin avait déclaré que depuis la reprise de vaccination, aucun Français de moins de 55 ans n’avait reçu l’injection d’AstraZeneca. Vaccinée la veille, Lucie Bernardoni s’était donc dite scandalisée de voir de telles affirmations.

Les effets secondaires de l'AstraZeneca

Les effets secondaires de l’AstraZeneca

De même, l’épouse de Patrice Maktav avait donc accusé le gouvernement de la prendre elle et d’autres Français pour des “cobayes”. “Je suis maintenant, comme bon nombre de personnes de moins de 55 ans. Vaccinée avec #AstraZeneca, en train de souffrir depuis vingt-quatre heures de nombreux effets secondaires : Fièvre, clouée au lit, impossible de marcher”, déclarait Lucie Bernardoni.

"On commence à retrouver de l'énergie"

“On commence à retrouver de l’énergie”

Ce lundi 29, Lucie Bernardoni vient donc de prendre la parole sur ses réseaux sociaux. Après des jours compliqués, la chanteuse a fait une mise au point. “On commence à retrouver de l’énergie. Merci les amis pour vos messages”, a-t-elle d’abord réaffirmé ses propos au détour d’une petite mise au point.

Elle fait une mise au point

Elle fait une mise au point

“Pour ceux qui n’ont pas compris ou qui ont déformé mes propos, qu’est que vous voulez que je vous dise : J’assume toujours tout ce que je dis ou ce que j’écris.  Cela ne fait pas de moi une anti-vaccins, car, par définition : je ne le suis pas, puisque je l’ai fait comme des millions de gens. J’ai simplement tenu à rectifier une information erronée. J’ai réagi en simple citoyenne que je suis.”, s’est ainsi défendue Lucie Bernardoni. Voilà qui est clair.

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS