HomePeopleLine Renaud: Son combat pour mourir dans la dignité !

Line Renaud: Son combat pour mourir dans la dignité !

Line Renaud prévient qu’elle « se battrai sans relâche ». En effet, à l’âge de 92 ans, l’ex-meneuse de revue veut clarifier le combat qui porte sur la fin de vie.

Une femme affaiblie…

Une femme affaiblie…

Line Renaud a parcouru plusieurs périodes très éprouvantes ces dernières années. La dernière en date fut le décès de Johnny Hallyday en 2017.

Line Renaud et Johnny Hallyday

En retrait depuis son accident cérébral

Désormais, la comédienne de 92 ans f se retrouve contrainte et forcée de rester en retrait. Elle qui était toujours sur le devant de la scène. En effet, cela revient à un accident vasculaire cérébral dont Line Renaud a été victime chez elle, en avril 2019.

Une femme fabuleuse

Line Renaud : “J’ai tout de suite compris que c’était grave”

« Ça m’est arrivé à 7h30 du matin, je ne savais pas ce qui m’arrivait, a-t-elle confié il y a quelques mois.  Je ne savais pas que je faisais un AVC. Mais, j’ai tout de suite compris que quelque chose de grave m’arrivait ». Par ailleurs, Line Renaud devait se saisir de son compte Twitter le samedi 9 janvier pour rendre hommage à son mari, le défunt Loulou Gasté. Néanmoins, c’était pour un tout autre sujet.

Line Renaud : « Les souffrances de la fin de vie »

Line Renaud : « Les souffrances de la fin de vie »

Cette grande dame, Line Renaud, n’a pas cessé de servir de grandes causes à travers sa popularité. Elle a atteint aujourd’hui l’âge de 92 ans. Elle a donc choisi de s’investir dans un combat qui lui tient particulièrement à cœur. D’ailleurs, ce dernier est encore tabou dans nos sociétés, puisqu’il porte notamment sur la fin de vie. Cependant, même si la Suisse et la Belgique autorisent l’euthanasie, la France l’interdit. Un grand désespoir pour certains malades affaiblis par la souffrance.

Compte Twitter de Line Renaud

Par conséquent, Line Renaud a donc décidé de se positionner envers le « combat pour le droit de mourir dans la dignité », il y a déjà quelques mois. D’ailleurs, elle le reconfirme ce samedi 9 janvier. Cela fut dans une vidéo par l’association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD). « J’ai vu trop de personnes mourir autour de moi pour ne pas savoir exactement les souffrances de la fin de vie et les difficultés à se faire entendre lorsque l’on est à l’hôpital », a déploré Line Renaud. Mais est-ce que cela saurait atteindre les hautes sphères de l’Etat… ?

Imane Benlimam
Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !
SUGGESTIONS