Lindsay Lohan au tribunal : Elle doit rembourser 365 000 $ à un éditeur !

HarperCollins a déposé une plainte contre Lindsay Lohan. L’actrice américaine a peut-être reçu une avance de 365 000 $ pour rendre le manuscrit de son autobiographie en mai 2015, mais elle n’honorera jamais son contrat. L’éditeur l’invite donc à rembourser cette grosse somme.

Lindsay Lohan au tribunal : Elle doit une somme de 365 000 $ à éditeur !

Lindsay Lohan trop paresseuse pour écrire un livre ?

Pour sortir un livre, vous devez d’abord l’écrire. La logique simple que Lindsay Lohan ne semble pas bien comprendre.

Le 10 septembre 2020, HarperCollins a poursuivi en justice l’actrice américaine, selon TMZ.com.

L’éditeur accuse la jeune femme de ne jamais avoir écrit une seule page.

Lindsay Lohan trop paresseuse pour écrire un livre ?

Une promesse non tenue

Dans les documents de la plainte reçus par nos confrères, on apprend que Lindsay Lohan a rompu le contrat qu’elle avait signé avec l’éditeur en mars 2014 pour publier un livre.

L’actrice du film “Lolita malgré moi” avait promis de finir d’écrire le livre avant le 15 mai 2015. Mais HarperCollins attend toujours son manuscrit …

Une promesse non tenue

Lindsay Lohan fait une grosse erreur

La maison d’édition indique que la date limite a été reportée à mars 2017 et adaptée. Elle lui aurait versé une avance de 365 000 dollars liée aux redevances futures.

Lindsay Lohan fait une grosse erreur

Quoi qu’il en soit, l’éditeur dit que même après la nouvelle date du rendu, Lindsay Lohan n’avait écrit qu’une ligne.

En septembre 2018, il lui signalait alors, que leur contrat était rompu et qu’elle allait devoir rembourser l’énorme somme qui lui avait été versée. Lindsay Lohan n’a encore rien remboursé. 

Résultat : HarperCollins a intenté une action en justice contre l’actrice de 34 ans, exigeant le remboursement de l’avance qu’on lui avait accordée de 365 000 $. Ainsi que le paiement des intérêts, et, bien sûr, des honoraires d’avocat.

Lindsay Lohan fait une grosse erreur

Un livre sur l’autonomie de ses médicaments ?

En détention en centre de désintoxication ordonnée par un juge, Lindsay Lohan devait produire une autobiographie basée sur un journal qu’elle avait en 2013. De nombreux médias américains font pression pour un accord d’une valeur d’un million de dollars.

Rappelons-nous, en juillet 2010, Lindsay Lohan était en prison pour une durée de 90 jours et à trois mois de traitement dans un centre de désintoxication. Après avoir reçue une réduction de peine, elle a été incarcérée dans une cellule privée de 9 mètres carrées à Lynwood, une section réservée aux célébrités.

À peine sorti, elle devait faire une cure que Lindsay a stoppée au bout d’un mois. Après une rechute, elle a été condamnée à y passer 90 jours. C’est dans ce temps qu’elle devait normalement écrire son journal.


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.