Léa Salamé : “Que le plaisir anal”.. sa phrase osée lâchée en direct !

Jeudi 3 février 2022, Léa Salamé recevait le rappeur Vald dans son interview de 7h50 sur France Inter. Durant cet entretien, la journaliste a évoqué le plaisir anal, en citant les paroles d’une chanson de l’artiste qui se trouvait face à elle…

Léa Salamé se met au rap !

Léa Salamé se met au rap !

Léa Salamé n’a pas souvent eu recours à ce langage sur les ondes de France Inter. Mais ce jeudi 3 février, les choses se sont avérées quelque peu différentes.

En effet, après Damdo, Booba, Lomepal et Orelsan… La présentatrice de 42 ans recevait, dans sa matinale, Vald ce jeudi 3 février. Ceci à l’occasion de son quatrième opus, qui sortira ce vendredi 4 février.

Un nouvel album baptisé ‘V’ et composé notamment d’un featuring, ‘Peon’ avec Orelsan. Dévoilé en exclusivité à l’issue de l’interview. « Il nous a super respecté, déjà d’accepter nos invitations et il a fait un ultra long couplet », s’enthousiasme le rappeur Vald de bientôt 30 ans et de promettre ainsi. « Venez tous écouter ça, vous êtes pas prêts ! » Ce n’est certainement pas Léa Salamé qui dira le contraire.

Un défi en direct pour Léa Salamé !

Un défi en direct pour Léa Salamé !

Un futur titre dont Léa Salamé a lu à l’antenne quelques paroles. « Comme les autres, je me tue à la tâche pour avoir une voiture, pour avoir une baraque. J’ai pas de rêves de malade, me manque plus qu’une famille pour aller vers le bonheur vrai. Le vrai, le fameux Saint-Graal ».

La maman de Gabriel s’est alors arrêtée, précisant aux auditeurs : « Bon je passe sur la suite, où vous dites… », en espérant que son interlocuteur complète. Au lieu de cela, Vald a mis au défi Léa Salamé d’ « assumer ». Et donc de prononcer elle-même les mots osés qui figurent dans cette chanson.

Léa Salamé embarrassée, Vald hilare !

Léa Salamé embarrassée, Vald hilare !

Ni une ni deux, le visage phare de France 2 s’est alors exécuté. Elle a en fait révélé la suite de la phrase : « Après ça, il n’y a que le plaisir anal », dit la compagne de Raphaël Glucksmann dans un rire gêné.

Provoquant également celui du rappeur Vald, sans doute étonné que Léa Salamé ait lue cette phrase à l’antenne de la radio publique.

La journaliste a vite repris son sérieux

La journaliste a vite repris son sérieux

Après cette phrase osée lâchée en direct à la radio, la journaliste a poursuivi l’interview sur un ton plus sérieux . « Mais en fait, il ne vous manque plus que la famille, les enfants et le chien, c’est ça ? » Réponse de l’invité : « Oui, c’est pour dire que je réponds au schéma classique. Je cours après les mêmes rêves que tous les autres ».

Et de s’interroger en guise de conclusion sur les ondes de France Inter : « Mais qu’est-ce que c’est que ce rêve, ce schéma qu’on poursuit ? La maison, la famille, le gosse, le chien, comme tu dis. Est-ce que c’est vrai ça qu’on devrait tous suivre ? Je me pose la question »« . Après cette conclusion de son invité, Léa Salamé a proposé aux auditeurs d’écouter la fameuse chanson. Toutefois, une chose est certaine : la journaliste de France 2 devrait s’en souvenir de cette interview.