Le top 10 des prix alimentaires en hausse en France… et cinq qui baissent

Les prix des produits alimentaires de tous les jours tels que les pâtes, la farine, l’huile et la viande augmentent dans l’ensemble de la France, les données montrant des augmentations de ces produits et d’autres produits courants de 2,89 % en avril sur un an.

Cela montre une hausse marquée par rapport aux hausses de 0,58 % en février et de 1,49 % en mars.

Le chiffre de 2,89% s’applique au prix des principaux produits achetés dans les supermarchés et les hypermarchés, tels que l’alimentation, l’hygiène et les articles de nettoyage, tel que calculé par l’institut d’étude de la consommation, IRI, le 3 mai.

La hausse des prix des seuls aliments a atteint 3,01 %.

Emily Mayer, spécialiste des produits FMCG (biens de grande consommation) chez IRI, a déclaré : « La hausse des prix affecte actuellement plus de 90 % des catégories FMCG et atteint des niveaux très élevés sur de plus en plus de produits.

Le top 10 des produits dont les prix ont le plus augmenté (d’avril 2021 à avril 2022)

  1. Pâtes : une hausse de 15,31 %
  2. Viande congelée : 11,33 %
  3. Farine : 10,93 %
  4. Huiles : 9,98 %
  5. Moutarde : 9,26 %
  6. Café torréfié : 8,16 %
  7. Fruits secs : 8,16 %
  8. Viande hachée : 7,91 %
  9. Plats à base de pâtes : 7,67 %
  10. Céréales et semoule : 7,47%
hausse des prix des aliments en un an

Marques et supermarchés

Dans le rapport, IRI a déclaré: « Cette augmentation nette est visible dans tous les types de marques. »

  • Prix des marques nationales : 2,64 %
  • MDD : 3,32 %
  • Marques premium : 6,6 %

Les résultats sont également similaires dans les différents types de supermarchés.

  • Drive-in : 2,47 %
  • Supermarchés : 2,87 %
  • Hypermarchés : 2,90 %
  • Dépanneurs : 3,02 %
  • Magasins discount : 3,32 %

Des baisses pour certains

En revanche, quelques produits ont vu leurs prix baisser en avril, sur un an.

  • Apéritifs anisés (-2,87%)
  • Produits de lessive (-2,28%)
  • Couches (-1,56%)
  • Jambon Cuit (-1.32%)
  • Produits de puériculture (-0,82%)
baisse des prix produits alimentaires
Articles en promotion. grande distribution

Cependant, l’IRI prévoit que les prix continueront d’augmenter dans l’ensemble au cours des prochains mois.

Mme Mayer a déclaré: « Avec la réouverture des négociations sur certains produits dans les semaines à venir, l’inflation pourrait atteindre jusqu’à 5% dans les supermarchés au début de l’été, un niveau jamais vu depuis 2008. »

La hausse des prix a poussé certains supermarchés à prendre des mesures, dont le géant E. Leclerc, qui a annoncé qu’il limiterait les coûts d’inflation sur 120 articles de consommation courante du 4 mai au 31 juillet.

De même, lors de sa récente campagne électorale, le président Emmanuel Macron s’est engagé à créer un chèque alimentaire pour aider les familles à faible revenu à s’offrir une plus grande variété de produits alimentaires.