in

Laurent Ruquier.. “Ma cible numéro 1”, il s’en prend à Olivier Véran !

Laurent Ruquier.. "Ma cible numéro 1", il s'en prend à Olivier Véran !

C’est un Laurent Ruquier assez corrosif qui s’est confié ce jeudi 6 mai dans les colonnes du Parisien. L’animateur a dit tout le mal qu’il pensait de certaines mesures du gouvernement dans la lutte contre la Covid-19. En taclant Olivier Véran, et défendant la “bonne volonté” de son amie Roselyne Bachelot.

Un nouvel ouvrage pour Laurent Ruquier

Un nouvel ouvrage pour Laurent Ruquier

Laurent Ruquier jouit désormais de son influence médiatique et participe, à sa manière, à la mise en doute de l’actuelle gestion politique de la crise sanitaire liée au Covid-19. L’animateur et producteur de télévision publie ‘Finement con’ aux éditions Flammarion. Un ouvrage au ton irrévérencieux qui propose donc de décrypter l’époque actuelle.

Laurent Ruquier agacé !

Laurent Ruquier agacé !

Laurent Ruquier n’est pas absolument d’accord avec les mesures gouvernementales contre la Covid-19. Agacé, il n’hésite pas à le dire. “Qu’est-ce qu’on attend de plus de nous ?  Et surtout il n’y a pas de cohérence dans les décisions qui sont prises. Il faut quand même aussi laisser vivre les gens et la société. Ce n’est pas possible ce qu’on nous impose ! Je vous jure, ce n’est pas possible !”, avait-il lancé sur le plateau de France 5.

"Ma cible numéro 1"

“Ma cible numéro 1”

Désormais, Laurent Ruquier a un bouc émissaire. Il s’agit en fait du ministre de la Santé, Olivier Véran.  “Ma cible numéro 1”, assume d’ailleurs l’animateur des Grosses Têtes au cours d’un entretien accordé au Parisien et publié mercredi 5 mai.

Un mensonge !

Un mensonge !

L’homme de 58 ans veut pointer, encore une fois, ce qu’il estime être de nouvelles incohérences.  “Il y a un an, à l’Assemblée nationale, il tentait alors de faire taire toute opposition en essayant de faire croire, des trémolos dans la voix, que tous les jeunes de 28 ans en France pouvaient mourir du Covid, se souvient-il.  OK, alors pourquoi, un an plus tard, on ne les vaccine pas ? Les humoristes auraient dû être plus nombreux pour désigner ce mensonge qui ne visait qu’à faire peur aux gens”, a lancé ainsi Laurent Ruquier.

"Celui qui a le pouvoir, c'était Véran"

“Celui qui a le pouvoir, c’était Véran”

Par ailleurs, quand il s’agit d’évoquer son ancienne collègue, Roselyne Bachelot, Laurent Ruquier regrette aussi les attaques qui ont visé la ministre de la Culture. Et en remet une couche sur le ministre de la Santé, Olivier Véran.  “La pauvre, elle mettait de la bonne volonté”, souligne-t-il. Avant de pester à nouveau contre les vrais fautifs à ses yeux : “Celui qui a le pouvoir, c’était Véran. Il a été Premier ministre pendant un an, soyons clairs. Et Jean Delfraissy a été président de la République !”, estime-t-il. Des propos offensifs.

Que pensez-vous de cet article?

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.

Marine Lorphelin : Toujours pas mariée à Christophe, elle revient en France

Marine Lorphelin : Toujours pas mariée à Christophe, elle revient en France

Laeticia Hallyday. - Rattrapée par les dettes, elle fait une demande au fisc !

Laeticia Hallyday. – Rattrapée par les dettes, elle fait une demande au fisc !