Laurent Delahousse attristé par la mort de l’un de ses collaborateurs

Laurent Delahousse attristé par la mort de l’un de ses collaborateurs

Samedi 10 avril 2021, Laurent Delahousse a annoncé une triste nouvelle à la fin de son journal. Le présentateur des 20 heures a rendu hommage à l’un de ses collaborateurs décédé.

RIP Didier Graftiaux !

RIP Didier Graftiaux !

Si les téléspectateurs regardent Laurent Delahousse sur France 2 chaque week-end, le journaliste n’est pas seul en plateau. Une grande équipe travaille en fait dans l’ombre derrière la caméra. Samedi 10 avril 2021, dans son journal du 20 heures, l’homme de 51 ans a rendu hommage en direct à Didier Graftiaux. Un de ses collaborateurs décédé.

Laurent Delahousse

Une disparition brutale !

“Un message en direction de la famille de l’un de nos collègues qui vient de nous quitter brutalement. Didier Graftiaux était ici sur ce plateau en charge du son. J’ai eu la chance et le plaisir de travailler avec lui durant des années. Nous adressons à ces proches les pensées les plus affectueuses dans ce moment douloureux”, a annoncé Laurent Delahousse.

Un instant rempli d'émotion pour Laurent Delahousse

Un instant rempli d’émotion pour Laurent Delahousse

Alors que le présentateur évoquait la mémoire de Didier Graftiaux, un cliché en noir et blanc de l’ingénieur de son et diffusé à l’écran. Un moment difficile pour Laurent Delahousse qui est donc resté tête baissée pendant quelques secondes…avant de lancer son journal.

"Un lien invisible qui se tisse avec les gens"

“Un lien invisible qui se tisse avec les gens”

En fait, le journaliste de 51 ans est en contact avec les équipes de l’information de France Télévision depuis qu’il présente les journaux de France 2 le week-end. Il a donc tissé avec eux une véritable relation d’amitié et de respect. Deux ans plus tôt, en 2019, Laurent Delahousse avait donc annoncé la mort d’un autre collaborateur, le journaliste Claude Sempère. “Que son travail et sa passion pour le journalisme servent d’exemple pour la nouvelle génération. Il avait 55 ans et il était une plume rare, précise, empathique. Il aimait ce métier, nous poussait toujours vers l’exigence et la rigueur”, avait-il ainsi déclaré avec émotion.

Laurent Delahousse :"Un lien invisible"

Laurent Delahousse :”Un lien invisible”

Passionné par son métier, le compagnon d’Alice Taglioni avait en fait expliquait dans une interview accordée à Puremédias. “Le journal, c’est une adrénaline particulière. Quand vous le faites depuis longtemps, il y a un lien invisible qui se tisse avec les gens avec qui vous travaillez, mais aussi avec les téléspectateurs”. Laurent Delahousse devient désormais titulaire et diversifie son activité en présentant différents magazines le week-end et interview les trois derniers chefs d’État Français.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.