Lara Fabian: victime de harcèlement sexuel, elle sort du silence !

Lara Fabian sort de son silence

Le 23 octobre dernier, Lara Fabian se confie à ICI Radio-Canada, à l’occasion d’un documentaire qui lui est dédié. Au cours de cet entretien, la chanteuse a été invitée à donner son avis sur le mouvement #MeToo. Elle a expliqué qu’elle-même avait déjà été victime de harcèlement sexuel au cours de sa carrière.

Lara Fabian harcelée sexuellement : elle sort du silence

Lara Fabian : Un documentaire révélateur

En fait, Lara Fabian a décidé de parler à cœur ouvert. Lara a donc accepté de donner une entrevue rapprochée sur “ICI Radio-Canada”. La chanteuse, qui est généralement très humble quand elle parle de sa vie personnelle, a enfin accepté de faire des révélations personnelles !  

Lara Fabian : Un documentaire révélateur

Une expérience douloureuse

Interrogée sur le mouvement #MeToo, la mère de “Lou” a révélé qu’elle avait subi un comportement inapproprié : “Moi je l’ai vécu ça, de très près. Et je n’en ai jamais parlé, même pas dans le documentaire”, a-t-elle déclaré dans la préface.

Une expérience douloureuse

Lara Fabian sort de son silence

Bien qu’elle n’en eût jamais parlé auparavant, Lara Fabian est sortie du silence et a accepté de partager son expérience personnelle.

Lara Fabian : elle sort de son silence

Une immense douleur

“Je crois qu’il y a, en tant que femme, parfois, un prix que l’on est prêt à payer au nom de certains rêves. Mais au moment où on s’apprête à payer ce prix, on n’imagine pas l’ampleur de la douleur. Moi je l’ai vécu et j’ai appuyé sur le bouton stop”, a-t-elle expliqué. Elle a toutefois précisé qu’elle comprenait les femmes qui restaient murées après de tels actes : “Ça a été dur. Il y a eu des conséquences, simplement. Des grosses conséquences “, a-t-elle avoué sans donner plus de détails.

Lara Fabian : elle sort de son silence

“Je ne suis pas rentrée dans cette Omarta”

L’interprète de “Je t’aime”, a confirmé qu’elle voulait renoncer à certaines réussites professionnelles plutôt que de succomber à la menace de cet homme. “Pour moi, la conséquence à l’endroit de qui je suis en tant que femme aurait été beaucoup plus grave que de ne pas être capable d’accomplir certaines choses (…). Aujourd’hui, je suis capable de me dire que je ne suis pas rentrée dans cette omerta. Je ne l’ai pas acceptée, je l’ai dénoncée face à la personne elle-même”, a-t-elle confié à “ICI Radio-Canada”. Elle conclut : “Mon seul pouvoir à ce moment-là, c’était de dire non.”


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.