in

Ladj Ly et son frère placés en garde à vue pour abus de confiance…

Ladj Ly et son frère placés en garde à vue pour abus de confiance...

Ce mercredi 10 février, Ladj Ly, le réalisateur des Misérables, et son frère Amadou Ly ont été placés en garde à vue. Cette dernière fait suite à la perquisition de son domicile et des locaux de son association visée par une enquête préliminaire pour abus de confiance et blanchiment…

Une nouvelle enquête

Ladj Ly et son frère en garde à vue

Fin janvier, Le Parisien révélait que des perquisitions furent menées au siège de l’association, La Cité des arts visuels. Cette dernière se situe à Montfermeil, ainsi qu’au domicile du Ladj Ly. Une enquête ouverte par le parquet de Bobigny chercherait ainsi à découvrir si les subventions de l’association ont servi à financer d’autres activités.

Un nouveau dossier pour Ladj Ly

Des dossiers sous les bras … 

“Les policiers sont donc repartis avec plusieurs cartons et dossiers sous les bras”, comme le rapporte le quotidien. Des faits qui pourraient désormais être en lien avec La cité des arts visuels, dont Ladj Ly et son frère sont respectivement fondateur et président.

Ladj Ly a la une

L’enquête suit toujours son cours

Bien que la garde à vue ait été levée quelques heures après… Le Service départemental de police judiciaire poursuit ses investigations. “Il reste des éléments à creuser et à produire”, a précisé une source proche du dossier.

L’enquête suit son cours

Que reproche la police à Ladj Ly et à Amadou Ly ?

“Les policiers cherchent à savoir si une partie des subventions allouées à cette association a servi à d’autres fins que pour les activités liées au statut de celle-ci”, précise le quotidien.

Un trou de 200 000 euros

Un trou de près de 200 000 euros

Selon Le Parisien, les soupçons de détournement porteraient sur un montant supérieur à 200 000 euros. “C’est une affaire compliquée parce qu’il n’y a aucune comptabilité. Il faut tout éplucher. Ces éventuels détournements d’argent concernent des fonds multidimensionnels : Centre national du cinéma, subventions sociales…”, a indiqué de même une source proche de l’affaire. Toutefois, Maître Julia Minkowski, l’avocate de Ladj et son frère, n’a pas fait de commentaires sur cette garde à vue.

Que pensez-vous de cet article?

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.

Jade Leboeuf a tout de même réussi à revoir son père Frank

Jade Leboeuf a tout de même réussi à revoir son père Frank

Benjamin Castaldi... Furieux contre Fabrice Di Vizio dans TPMP !

Benjamin Castaldi… Furieux contre Fabrice Di Vizio dans TPMP !