HomeDiversJulie Denayer : Menacée, elle est sous protection policière !

Julie Denayer : Menacée, elle est sous protection policière !

Animatrice de l’émission « Chroniques criminelles » diffusée sur TFX, Julie Denayer est actuellement placée sous protection policière après avoir reçu des menaces de mort sur les réseaux. Il y a quelques mois, la journaliste avait confié que cette période était très difficile pour elle.

Julie Denayer : Menacée, elle est sous protection policière !

Julie Denayer sous protection policière ?

Lors de son interview avec le magazine Telepro en janvier 2021, Julie Denayer a expliqué qu’elle est sous protection policière après les menaces qu’elle a reçu sur Instagram.

Julie Denayer sous protection policière ?

Julie Denayer déclare :

« J’étais sous protection policière ! J’ai vécu cela plutôt calmement à l’inverse de mon entourage qui était stressé. Pourtant, dans la vie privée, je suis une trouillarde. Ne me demandez pas de sauter en parachute ! Mais quand ça touche à mon travail, je fonce tête baissée et n’ai peur de rien. »

« J'ai déjà reçu une lettre avec une lame de rasoir. »

« J’ai déjà reçu une lettre avec une lame de rasoir. »

Julie Denayer a confié plus précisément le genre de menaces qu’elle recevait : « J’ai déjà reçu une lettre avec une lame de rasoir, des menaces précises sur Facebook révélait-elle. Tout en ajoutant, Ça ne me fait pas peur. En général, c’est la chaîne qui gère les rapports avec la police. Et si on vient m’embêter chez moi, je gère toute seule. À un moment, j’ai dû recevoir une protection policière pendant plusieurs semaines. En effet, c’était suite à un reportage dans ‘Indices’, une histoire familiale, pas une mafia quelconque. Ce n’est pas la seule fois où j’ai reçu des menaces. J’ai déjà porté plainte et ils ont ouvert des dossiers. Mais c’est cette fois-là que ça a été le plus loin. »

Julie Denayer

Dans le but de protéger sa famille, Julie Denayer a choisi ne jamais exposer le visage de son fils sur les réseaux, ni le reste de sa famille. La journliste affirme : « Adrien est un peu différent : il poste quelques photos de notre fils, de dos, sur Facebook par exemple. Moi, je n’ai pas envie de l’exposer, ni en photos, ni en paroles. (…) Je veux nous préserver” expliquait Julie. Une adepte de plus du fameux adage : “Pour vivre heureux, vivons cachés ! »

Imane Benlimam
Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !
SUGGESTIONS