HomePeopleJean-Luc Lahaye se confie sur sa condamnation à 6 mois de prison...

Jean-Luc Lahaye se confie sur sa condamnation à 6 mois de prison ferme

Lors de son passage sur Non Stop People, Jean-Luc Lahaye, le mercredi 3 février 2021, a été invité par Evelyne Thomas dans Non Stop People. En effet, le chanteur a passé six mois en prison à Fresnes. Il s’est confié sur son séjour en prison.

Jean-Luc Lahaye se confie sur son expérience derrière les barreaux !

Jean-Luc Lahaye : J’avais fait des conneries

À cette époque-là, Jean-Luc Lahaye n’était donc pas encore célèbre. Le jeune homme raconte : « J’avais fait des conneries. C’était à l’époque avec les potes de la DDASS. Comme j’étais un des plus jeunes, j’étais souvent influencé par les plus grands. Notre mode de vie, c’était plutôt d’emprunter les voitures, mais on ne les revendait pas, on les laissait dans une rue abandonnée, juste pour se déplacer, pour aller draguer les minettes. » Déclare-t-il.

Jean-Luc Lahaye révèle avoir été emprisonné !

Les conneries de Jean-Luc Lahaye

Jean-Luc Lahaye poursuit ainsi : « On s’est fait prendre un jour. Comme j’avais pas mal de dossiers vis-à-vis de la police à l’époque, des conneries, des bagarres, le juge n’a pas eu la tolérance que j’espérais. Il m’a envoyé à Fresnes. »

Jean-Luc Lahaye

« Il ne faut pas me chercher »

Jean-Luc Lahaye a en effet fini en prison. D’ailleurs, le chanteur a avoué que les six mois en prison étaient très durs pour lui. Hélas, le plus dur n’était pas le fait d’être emprisonné mais plutôt autre chose. Le chanteur s’en explique aujourd’hui :

Le chanteur

Le séjour difficile en prison

«Il y a un état d’esprit de combativité chez les jeunes en prison. Les cellules restent souvent ouvertes et il y a toujours certains mecs qui veulent prendre l’ascendant sur les autres, et ça se finissait toujours en bagarre.

Jean-Luc Lahaye

Ensuite, Jean-Luc Lahaye poursuit : « Comme moi, il ne faut pas me chercher, forcément je n’étais pas le dernier. Il y avait toujours des problèmes, je me suis souvent retrouvé au mitard, c’est-à-dire, la prison de la prison… » Il semble que cette expérience derrière les barreaux fut très dur pour l’artiste.

Imane Benlimam
Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !
SUGGESTIONS