in

Jamel Debbouze. L’hommage de Melissa Theuriau à son père décédé

Jamel Debbouze. L'hommage de Melissa Theuriau à son père décédé
Jamel Debbouze est en deuil. Dimanche 14 mars, l’humoriste a perdu son père, Ahmed Touzani, décédé des suites d’une “maladie fulgurante”. Sur Instagram, Jamel et son épouse, Melissa Theuriau, lui ont rendu hommage.
Un coup dur pour Jamel Debbouze !

Un coup dur pour Jamel Debbouze !

Une triste nouvelle pour Jamel Debbouze. Le 14 mars 2021, l’humoriste de 45 ans a fait ses adieux à son père, Ahmed Touzani. Ce dernier est donc décédé d’une maladie fulgurante dans une clinique à Marrakech.
"Merci pour tout. On ne t’oubliera jamais"

“Merci pour tout. On ne t’oubliera jamais”

Lundi 15 mars, le créateur du Jamel Comedy Club s’est en fait saisi de son compte Instagram pour rendre un tendre hommage à son père décédé à 71 ans. Jamel Debbouze a donc partagé un magnifique cliché de ses parents riant aux éclats. Le comédien a simplement écrit en légende de la photo : “Paix à ton âme Papa. Merci pour tout. On ne t’oubliera jamais”.
Un magnifique cliché !

Un magnifique cliché !

La femme de Jamel Debbouze, Melissa Theuriau, a aussi rendu hommage à son beau-père, Ahmed Touzani. La journaliste et productrice de télévision a partagé ainsi une photographie sur son compte Instagram. Un magnifique cliché encore une fois de “ba” et “mima”, (papa et maman), qui a beaucoup ému ses fans. “Repose en paix ba et veille sur mima.  Tes enfants et petits-enfants ne t’oublieront jamais”, écrit la journaliste de 43 ans.

Que pensez-vous de cet article?

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.

Océane El Himer. éblouissante en bikini – la toile est sous le charme !

Océane El Himer. Éblouissante en bikini, la toile est sous le charme !

Roselyne Bachelot. "c'est navrant de voir des artistes piétiner leur outil de travail"

Roselyne Bachelot. “C’est navrant de voir des artistes piétiner leur outil de travail”